fbpx
Chroniques, Techno, Topos

Google Maps: histoire et mode d’emploi

Google lance Google Maps en 2005. C’est une nouvelle façon de travailler avec des cartes géographiques qui rend désuète la carte de papier plié. Google commence par cartographier les États-Unis puis se lance à la conquête du monde.

Vous pouvez faire un zoom avant ou arrière d’une région et imprimer uniquement ce dont vous avez besoin. On offre des mesures en distance et en temps que vous planifiez votre périple en voiture, en bicyclette, à pied ou en transport en commun.

Une fois la cartographie complétée, Google Maps ajoute les cartes satellite et enfin Street View en 2007, ce qui rend une visite virtuelle d’un quartier aussi simple que d’être téléporté sur les lieux.  Les fonctionnalités de base sont accessibles gratuitement.  D’autres fonctionnalités, offertes par abonnement aux entreprises, incluent les analyses de quartier tel que salaire moyen, la valeur des propriétés, le profil de consommateurs et plus encore.

Quelques fonctionnalités moins connues

Voyage dans le temps: au fil des ans, Google a accumulé une impressionnante collection d’images qui vous permettent d’observer le changement dans Street View sur une période de temps.  La fonctionnalité n’est pas disponible partout, mais lorsqu’elle l’est, vous verrez un petit chronomètre dans le coin gauche en haut de l’écran qui fait jaillir une glissière permettant de voir la scène sur une période de temps.

Recherche facile: si vous tapez « pizza », Google affiche tous les restaurants de pizza qui se trouvent dans l’espace couvert par l’écran.  Il est assez sophistiqué pour faire une recherche dans un rayon spécifique comme «magasin de sport saint-jérôme».  Vous pouvez même faire une recherche pour un magasin d’appareils photo près de votre travail, vous devrez indiquer votre adresse de travail, mais c’est aussi simple que de cliquer sur le petit engrenage au bas de l’écran et cliquer sur Mes adresses.

Joignez-vous à l’équipe: Google Maps est un projet collaboratif.  Vous pouvez vous y joindre en allant sur Google Map Maker.  À partir de ce forum vous pouvez ajouter, supprimer ou corriger des renseignements sur Google Maps.  Par exemple, ajouter un commerce qui vient d’ouvrir ou en supprimer un autre qui a fermé ses portes.  Comme membre de la communauté, vous pouvez aussi examiner les contributions des autres et être informé des changements apportés à la carte de votre quartier.  Vous pouvez ajouter des photos, des points d’intérêt, etc.  Tout changement que vous soumettez est évalué par la communauté Map Maker pour approbation finale par Google.

Échelle et 3D: vous trouverez l’échelle de la carte au bas de la page à droite.  Si vous cliquez sur l’échelle, elle change de km à miles.  À gauche de l’échelle, vous verrez Signaler un problème: c’est ainsi que vous avisez l’équipe de Google Maps qu’il y a une erreur sur la carte.  Si vous voyez un lien qui indique « mode simplifié », cela indique que vous utilisez la version simplifiée de Google Maps et vous n’avez pas accès à 3D Earth View et autres imageries 3D.  Pour utiliser la fonctionnalité 3D, votre ordinateur doit avoir la configuration requise et vous devez télécharger Google Earth (gratuit).

Historique: voici comment vous payez pour ce service gratuit. Google offre une multitude de services gratuits en échange de votre consentement à l’ouverture d’un fichier sur vos habitudes de navigation. On vous permet, bien entendu, de supprimer certaines données sur leur site d’historique de recherche.  (Vous devez avoir un compte avec Google, Gmail, Google+ ou Blogger pour pouvoir accéder à cette base de données).  Sur cette page, vous pouvez supprimer sélectivement vos archives de recherche.  Ce site contient aussi vos recherches web et vous pouvez supprimer les items que vous considérez sans importance.  La colonne de gauche sépare vos recherches en catégories.  Le compromis est simple, on utilise vos préférences et habitudes pour afficher de la publicité ciblée lorsque vous naviguez sur des sites dont la publicité est contrôlée par Google.

Effet de pivotement: c’est une fonctionnalité hallucinante qui permet d’incliner la carte lorsque vous êtes en mode satellite.  (L’icône ressemble à un logo Windows incliné).  C’est une combinaison de la vue satellite et Street View.  Dans certains endroits avec beaucoup d’arbres et de végétation, l’image ressemble à un tableau.  Il fonctionne très bien avec Google Chrome mais n’est pas disponible avec Internet Explorer.  Si vous tenez la clef Ctrl (sur un PC) vous pouvez pivoter l’image sous différents angles en utilisant la souris.  Un effet impressionnant!

Circulation: dans la case Déplacements en haut à gauche, il y a un lien pour afficher le trafic qui inidique la densité de la circulation sur les routes en temps réel.  Depuis l’acquisition de Waze en juin l’an dernier, Google Maps affiche aussi les incidents sur les routes.  Vous pouvez aussi vérifier ce que sont les conditions routières typiques selon le jour et l’heure.

Raccourcis clavier: la navigation dans Google Maps se fait très bien avec la souris, mais vous pouvez aussi utiliser des raccourcis clavier:

+/- = Zoom avant / Zoom arrière

Flèche gauche / droite = tourner à gauche / droite

Flèche en haut / en bas = bouger vers l’avant / vers l’arrière

A / D = tourner à gauche / droite

W / S = bouger vers l’avant / vers l’arrière

Bouton de droite pour l’itinéraire: lorsque vous utilisez la version web, vous tracez facilement un itinéraire d’un point à un autre en tapant la destination ou en cliquant avec le bouton de droite de la souris et en sélectionnant Itinéraire vers ce lieu.  Le même menu vous permet aussi de Mesurer la distance entre deux points sur la terre.  Vous pouvez changer entre km et milles en cliquant sur l’échelle tel que mentionné plus haut.

Maps Galleries: beaucoup d’organisations utilisent la version Pro et ont créé des cartes avec des données visuelles,  tel que les 20 plus belles plages de Grande Bretagne ou le record des températures les plus basses dans le monde.  Tout ceci est disponible sur Google Maps Gallery (offert en anglais seulement).

Cartographie intérieure: Ce devait être la prochaine nouveauté et même si c’est plus pratique sur un appareil mobile, il existe des cartes d’intérieur sur la version web qu’on appelle indoor maps .  Elles sont classées par pays.  Au Canada, seul le West Edmonton Mall est disponible, mais si vous regardez la France, il existe des cartes pour 3 aéroports, plusieurs détaillants et centres commerciaux et 4 musées.

Street View: c’est un concept merveilleux qui vous permet de vous familiariser avec un endroit où vous n’êtes jamais allé en toute simplicité. En bas à droite de l’écran, il y a un petit bonhomme jaune que vous ramassez avec la souris et que vous placez n’importe où sur la carte où il y a une ligne bleue et vous voyez instantanément ce que vous verriez si vous y étiez.  Une fois dans Street View, vous pouvez vous déplacer à 360º et regarder les alentours.  Il vous permet de vous faire une idée de l’entourage avant de vous y rendre.

Hors-route: Street View a une façon fascinante de faire les choses et Google pousse le concept un peu plus loin avec le projet Google Treks.  Le projet inclut déjà des repères tels que les Pyramides de Gizeh, Angkor Wat, la rivière Colorado et Venise.

Œufs de Pâques (cadeaux de programmeurs): si vous demandez l’itinéraire de «Fort Augustus» à «Urquhart Castle» par transport en commun, une des options offertes sera le Loch Ness Monster. Si vous empruntez cette route, ça vous prendra  28 minutes…

Si vous demandez l’itinéraire de «Snowdon» à «Brecon Beacons» une des options sera en dragon, qui prend, nous dit-on, 21 minutes.

Le petit bonhomme jaune se transforme en soucoupe volante lorsque vous approchez « Area 51 » au Nevada, États-Unis.

Vous pouvez trouver le Tardis du Docteur Who sur une rue de Londres et vous aventurer à partir de Street View vers un intérieur beaucoup plus grand.

Il est difficile à voir, mais lorsque vous accédez à l’historique dans Street View, le petit bonhomme jaune se transforme en Doc Brown du film Retour vers le futur.

Allez vous promener sur Google Maps et amusez-vous.  Vous en perdrez la notion du temps réel!

Cet article a paru pour la première fois sur le blogue de Pierre Rivet.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend