Une non-conférence sur l’éducation

Louis-Xavier Michaud

Une première aura lieu à Saint-Jérôme ce vendredi. Un EdCamp est organisé par des gens de l’Académie Lafontaine et de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord.

«C’est une journée sans prétention pour discuter d’éducation, de technologie, de l’évaluation des élèves dans ce contexte et d’innovation sous la forme d’une non-conférence», dit Patrick Valois, conseiller pédagogique à l’Académie et porte-parole de l’événement.

Par non-conférence, il entend une formule plus libre que les colloques ou congrès habituels du monde de l’éducation. «Si un atelier ne plaît pas à quelqu’un, il a le droit de quitter au milieu de l’exposé et personne ne lui en voudra», ajoute M. Valois. La formule existe déjà à Montréal et Québec depuis quelques années.

Il ajoute qu’un des activités habituelles d’un EdCamp est un atelier Ça passe ou ça casse, une sorte de débat où les personnes présentes choisissent un côté de la salle pour démontrer qu’ils sont pour ou contre une situation. «Ça peut être vraiment intéressant de voir notre opinon et celle des autres changer à mesure que de nouveaux arguments sont présentés», dit-il.

Plus de 70 profs, conseillers pédagogiques et directeurs ont déjà confirmé leur inscription pour vendredi. Les employés de l’Académie Lafontaine et de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord y ont accès gratuitement. Les parents d’élèves ou toute autre personne intéressée par l’évolution de l’éducation paient 15$ pour la journée, dîner inclus.

Détails de l’événement ici

 

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal