fbpx
Chroniques, Techno, Topos

Les 12 cyber-arnaques du temps des Fêtes

Si on est plus généreux, on est parfois aussi plus vulnérables aux pièges des arnaqueurs dans le temps des Fêtes. Image de Internet Archive Book Image.

Nous sommes plus généreux que d’habitude durant le temps des Fêtes.  On donne à la banque alimentaire, on donne à l’Armée du Salut et on tend la main à ceux qui sont dans le besoin.

Les cybercriminels le savent et prennent avantage de notre esprit de charité durant le temps des Fêtes pour nous soutirer quelques dollars alors que nous ne portons pas attention.

Selon Brenda Moretto, directrice des services aux consommateurs canadiens chez McAfee, maintenant une division d’Intel Security, les canadiens doivent être alertes aux cyber-attaques.  Le Canada est maintenant classé au troisième rang des hôtes de domaines de cyber-hameçonnage.

McAfee brosse un tableau des 12 arnaques du temps des Fêtes avec lesquels les Canadiens doivent être familiers pour ne pas se faire prendre:

  1. Hameçonnage: plusieurs groupes de criminels utilisent la période des Fêtes pour tenter de rediriger les gens vers des sites qui ressemblent à s’y méprendre aux sites web de leur institution financière en leur signalant qu’il y a un problème avec leur carte qui doit être remédié immédiatement au risque de perdre l’usage de cette carte.  Ils espèrent que vous mordrez à l’hameçon et que vous taperez votre numéro de carte et NIP leur permettant de les utiliser sur le vrai site bancaire à votre place.  J’ai reçu 32 avertissements de la sorte dans la dernière année venant, supposément, de toutes les institutions bancaires du Canada.  Ils en enverrons encore plus durant la période des Fêtes sachant que les consommateurs ont plus de chances de tomber dans le panneau à ce temps-ci de l’année.
  2. Aubaines frauduleuses: selon McAfee, les gens doivent se méfier des offres en ligne trop belles pour être vraies où ils laisseront leurs renseignements personnelles, y compris leur numéro de carte.
  3. Organismes de bienfaisance louches: nous devrions toujours vérifier la légitimité des organismes de bienfaisance avant de faire un don.  Les cybercriminels sont conscients du degré de générosité durant cette période de l’année.
  4. Vulnérabilité des terminaux de point de vente: même si les consommateurs n’y peuvent rien, nous devons suivre l’actualité à ce sujet.  « La plupart des grands commerces ont des services de sécurité qui surveillent les agissements qui risquent de devenir un problème ». selon Moretto.
  5. Applications mobiles: soyez prudents lors de téléchargements, surtout ceux qui offrent des thèmes saisonniers et qui exigent une série de permissions qui pourraient ne pas être nécessaire au bon fonctionnement de l’application.  Il n’y a pas de raison de donner accès à votre journal des appels ou calendrier pour un jeu de cartes.
  6. Cartes de souhaits électroniques: elles sont idéales pour partager l’esprit des Fêtes, mais soyez vigilant : assurez-vous de transiger avec un site connu et légitime et évitez les sites qui vous demandent de télécharger un logiciel.
  7. Voyages à rabais: votre antivirus et pare-feu devraient vous protéger des logiciels espions et des réseaux inconnus.  Mais vous devez être méfiants d’un lien vers une offre trop alléchante pour être légitime.
  8. Faux appels de votre banque: les pirates informatiques utilisent souvent des appels automatisés ou avec interlocuteur pour convaincre les gens de fournir leurs renseignements personnels ainsi que leur numéro de carte bancaire et de carte de crédit.
  9. Revues de fin d’année: même si cela puisse sembler inhabituel, évitez d’utiliser les liens sur les réseaux sociaux et utilisez plutôt l’adresse du site officiel pour ce genre d’article.  De cette façon vous évitez d’être dirigé vers un site qui pourrait vous faire télécharger un logiciel malveillant.
  10. Appareils perdus et volés: vu le nombre plus élevé de voyageurs durant cette période de l’année, soyez vigilant, un appareil perdu peut s’avérer une mine d’or entre les mains d’un pirate informatique ou d’un criminel.
  11. Clonage de cartes au guichet automatique: c’est un vieux truc, mais il est encore utilisé.  Inspectez le guichet avant de l’utiliser, cachez votre NIP de la vue des caméras et utilisez un guichet qui se trouve dans un endroit sécuritaire et bien éclairé.
  12. Cadeaux d’affaires : les clefs USB gravées du nom d’une entreprise sont très populaires, mais peuvent être infectées de logiciels malveillants à l’insu du fabricant.  C’est souvent sans mauvaise foi, mais ça pourrait gâcher votre esprit des Fêtes.

L’idée derrière cette liste n’est pas de vous alarmer, mais bien de vous conscientiser aux pièges des cybercriminels aux aguets de proies faciles à ce temps de l’année.  Vous devriez redoubler de vigilance durant la période des Fêtes.

Pour lire d’autres chroniques sur la technologie, vous pouvez visiter le blogue de Pierre Rivet.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend