fbpx
Politique, Topos

Les 14 faits saillants de 2014 selon Pierre Dionne Labelle

Samedi dernier, c'était la Guignolée à Sainte-Sophie en compagnie de l'équipe du député néodémocrate Pierre Dionne Labelle et des bénévoles. Pierre Dionne Labelle a participé à la Guignolée de Sainte-Sophie, le samedi 15 décembre 2014. Il est accompagné de ses adjointes Karine Guénette et Karine Fortier-Désabrais, d'Yvette Rocheleau, directrice de l'organisme La Montagne d'Espoir, et de Pierre Landry, un employé de la Ville aussi bénévole pour la Guignolée.

Nous reprenons les 14 faits saillants relevés par le député de Rivière-du-Nord Pierre Dionne Labelle dans son bilan de l’année 2014. Pour lui, l’année fut celle de la communauté qui s’est mobilisée de plusieurs manières.

1. Victoire de la famille Zamudio

La plus belle histoire est celle de la famille Zamudio, qui risquait la déportation, alors qu’elle était menacée de mort au Mexique par un cartel de narcotrafiquants. Contre toute attente, après ne pas l’avoir lâché d’une semelle, le ministre de l’Immigration a fini par entendre raison. Le député néodémocrate félicite toute la communauté pour son élan de solidarité : «Je suis fier de la mobilisation des citoyen-nes du comté qui ont ouvert leurs cœurs et leurs portes aux Zamudio. Nous voulons tellement garder avec nous cette famille québécoise modèle.»

Toute l’année, le député a informé la population et suscité son avis sur de nombreux enjeux. Il a multiplié les événements participatifs, dont des cafés-rencontre dans nos municipalités, des assemblées de cuisine, des visites chez nos aînés et des journées d’action qui ont mobilisé de nombreux bénévoles.

2. Réduire les frais financiers pour les familles

Des milliers de citoyen-nes ont signé une pétition pour la mise en œuvre de mesures pratiques pour rendre la vie plus abordable pour les familles qui peinent à boucler les fins de mois et les protéger contre les frais injustes. Le NPD compte offrir aux Canadiens un accès raisonnable à une carte de crédit au taux préférentiel +5% maximum, imposer une limite de 50 cents pour un retrait au guichet automatique.

3. Pour les bélugas de Cacouna

Le NPD a aussi mené la charge dans le comté contre le projet de port pétrolier à Cacouna et contribué à la suspension des travaux dans la pouponnière des bélugas. Il n’avait aucun avantage économique à ce projet destiné à exporter une ressource qu’on aurait pu valoriser ici, et les risques environnementaux étaient beaucoup trop importants. Des centaines de signatures de soutien ont aussi été recueillies.

4. Contre les paradis fiscaux

Appuyé par ses concitoyen-nes, Pierre Dionne Labelle a proposé à la Chambre des communes une motion (M-485) pour renforcer la lutte à l’utilisation des paradis fiscaux par les entreprises et les grands fortunés. L’objectif était de récupérer des milliards qui échappent au fisc pour renflouer les caisses de l’État et mieux soutenir nos services publics. La motion a été rejetée par les conservateurs, mais appuyée par les deux autres partis d’opposition. « Je ne suis pas étonné que la motion  ait été battue par les conservateurs, ils protègent les lois favorisant les paradis fiscaux », lance le député qui entend revenir à la charge une fois réélu.

5.Pour aider les itinérants

Le milieu d’aide aux itinérants s’est aussi mobilisé, accompagné du NPD, contre les coupures dans le financement de la SPLI (Stratégie de partenariat de lutte à l’itinérance) et la tentative de réduire l’intervention fédérale au seul programme Logement d’abord. «Il faut miser sur une pluralité d’initiatives locales, pour une nouvelle stratégie généraliste. Fleur de macadam est dans ce sens un projet porteur que je soutiens.»

6. Plus de logements sociaux

Le député est aussi d’avis qu’il faille accrocher la lutte à l’itinérance à la création de milliers de logements sociaux. Les besoins représentent 2 000 logements sociaux pour la région des Laurentides et 500 pour Saint-Jérôme.

7. Préserver l’aide aux anciens combattants

Dans son discours aux anciens combattants lors des cérémonies courues du jour du Souvenir, le 11 novembre, le député déclara : «Il faut cesser de retirer des prestations aux vétérans blessés ou à la retraite, accroître l’accessibilité aux soins à domicile, renforcer le service de soins en santé mentale, et s’assurer que les anciens combattants reçoivent le montant intégral des prestations du RRQ». Il a dénoncé les coupures dans les services aux vétérans et la difficulté pour eux d’obtenir des soins psychologiques. Il a par ailleurs annoncé, à la satisfaction générale, que le jour du Souvenir sera désormais une fête légale, au même titre que la Fête du Canada (un autre bon coup du NPD).

8. Pour les Jeux du Québec

Le député voit une autre marque positive de la volonté des gens d’ici à relancer la région, dans la ferveur populaire favorable à l’initiative de Saint-Jérôme et Mirabel pour l’obtention des Jeux du Québec.

9. Une épluchette mémorable

Depuis trois ans, l’épluchette de blé d’Inde du député de Rivière-du-Nord est un événement majeur. En août dernier, plus de mille trois cents personnes de Rivière-du-Nord se sont donné rendez-vous sous le soleil à la Cabane à sucre Bouvrette de Saint-Jérôme pour déguster de délicieux blés d’Inde provenant de la région, préparés par une cinquantaine de bénévoles. Accompagné de sa famille, le chef du NPD et chef de l’Opposition officielle du Canada Thomas Mulcair y a fait un bain de foule dans l’enthousiasme général.

10. Pour le français

Dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie, le député a lancé une invitation à la population à un 5 à 7 qui s’est tenu le jeudi 20 mars à Saint-Jérôme. En tant que porte-parole de l’opposition officielle en matière de Francophonie, le député de Rivière-du-Nord y a souligné l’importance, tant pour les individus, les municipalités que les entreprises, d’être francoresponsable. Étaient aux côtés du député, Monique Parizeau (ex-professeure de français et auteure) et Hélène Tremblay, présidente du Conseil de la culture des Laurentides.

11. Contre la réduction des services de Postes Canada

L’élu néodémocrate exprime encore sa très grande insatisfaction face à l’abolition par Postes Canada de la livraison à domicile pour environ 12 000 adresses civiques à Saint-Jérôme (les codes J7Z et J7Y). D’ici l’automne prochain, le courrier sera livré dans des boîtes postales collectives fabriquées aux États-Unis.

Le député est d’avis que la société est rentable et qu’elle offre un service public essentiel : « Ces coupures sont injustifiées et provoquées par le saccage conservateur. En 2014, la société a fait un profit important (53 M$ a 2e trimestre et 13 millions de dollars pour le 3e trimestre. Leur but est de privatiser les services postaux », pense Pierre Dionne Labelle. Il rappelle que l’arrêt du service à domicile entraînera de lourdes conséquences pour les personnes les plus vulnérables de la société, soit nos aînés ainsi que les autres personnes ayant des limitations de mobilité, tant physiques que psychologiques. Des personnes seules seront davantage isolées. Le député exige maintenant de connaître quelles sont les mesures d’adaptation promises aux handicapés et à partir de quels critères ces personnes y auront droit. Il invite la population touchée à lui transmettre son opinion sur le sujet.

12. Pour les fromages d’ici et l’achat local

Suites aux actions du NPD, les producteurs de fromages de la région ont obtenu l’assurance qu’ils auront droit à une compensation pour la signature de l’accord de libre-échange Canada-Europe. Le député a aussi lancé Manger, c’est vital, la stratégie alimentaire du NPD, qui fait le pont entre l’agriculture, la sécurité alimentaire, la santé, l’environnement et le développement rural pour renforcer le système alimentaire de la ferme à l’assiette. Cela comprend l’achat local et l’aide aux organismes concernés par l’alimentation.

13. Trois bons coups du NPD en 2014

Notons également la victoire du NPD contre la déforme électorale des conservateurs, ainsi que les gains pour les victimes de la thalidomide. Le débat forcé par le NPD pour une enquête sur la disparition de centaines de femmes autochtones (qu’il promet de tenir dans les 100 jours après avoir pris le pouvoir) est à verser au compte de ses bons coups de 2014.

14. Au service des citoyens

En 2014, les attaché-es politiques du député ont défendu des dizaines de citoyen-nes aux prises avec des problèmes avec l’assurance-emploi, l’Immigration, le régime de pensions et de supplément de revenu garanti, etc. Le personnel continuera de renseigner les entreprises et organismes du comté sur les programmes de subventions et diverses politiques.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend