fbpx
Chroniques, Techno, Topos

La vérité à propos des câbles HDMI

Les câbles HDMI sont emballés de toutes sortes de caractéristiques pas toujours utiles. Photo © Depositphotos.com/Devon.

Il existe des douzaines de fabricants de câbles HDMI. Certains sont de bonne réputation, d’autres pas. Certains mentent aux consommateurs pour vendre leurs câbles. Vous pouvez vous procurer un câble HDMI de 2 mètres (6 pieds) à partir de 4$ et jusqu’à 175$.

La chose la plus importante que vous devez comprendre est que le signal transmis sur ce câble est numérique. Donc, il en résulte que vous avez une image ou vous n’en avez pas. HDMI utilise un procédé TMDS qui veut dire Transmission Minimized Differential Signaling.

TMDS comporte deux aspects : les uns et les zéros envoyés par l’émetteur (la source) sont réarrangés pour minimiser le nombre de transitions dans le signal. Si vous êtes un amateur de maths, vous serez peut-être intéressé à lire ceci pour comprendre comment c’est fait. Même si la méthode de transmission semble complexe, cela permet de transmettre un signal plus fiable qui pourra être reconstruit à l’autre bout (la télé).

La deuxième partie, (le DS) est dans le câble HDMI lui-même. Les câbles HDMI sont fait de multiples petits fils de cuivre. Deux versions des données sont transmises sur différents fils. Un des signaux est déphasé du vrai signal. Le récepteur de la télé reçoit toutes les données, met le signal déphasé en phase et le compare au vrai signal. Tout bruit de signal sera déphasé et sera ignoré.

Si vous êtes un amateur audio, c’est semblable à la façon dont les câbles balancés (XLR) fonctionnent.

HDMI: C’est tout ou rien

On dit souvent qu’avec un signal HDMI, soit que vous avez tout et c’est parfait, ou que ce n’est pas parfait et vous n’avez rien. Si vous avez une image qui paraît correcte sans failles audio ou vidéo, alors vous recevez tout ce qui a été envoyé. Si le câble fait défaut, vous n’aurez rien, pas d’image du tout.

Avec un câble de 50 pieds et plus, il est possible que de l’interférence ou un câble mal conçu réduise la qualité du signal au point où la télé ne pourra créer une image parfaite. C’est ce que l’on appelle des éclats, et si ça se produit, vous aurez besoin d’un nouveau câble.

Si vous avez l’intention d’utiliser un câble de 50 pieds, il est préférable de le tester avant de le glisser entre les murs. Vous voudrez peut-être lire le rapport de tests pour ce type de câbles chez HDGuru.com. Ils ont testés plusieurs marques de câbles, Monoprice, Monster, et Straight Wire, et ont eu des résultats intéressants.

Pas de meilleur son d’un câble à l’autre

Certains fabricants affirment que leurs câbles HDMI créent un meilleur son que les autres. C’est de la foutaise. Le son HDMI utilise plus de corrections d’erreur que le signal vidéo. Dolby a un système de correction d’erreurs inclus dans ses codecs.

En transmettant du Dolby Digital Plus, TrueHD ou tout autre format vers le DAC du récepteur, le signal est identique jusqu’au dernier bit d’information sur le disque. Si le câble fait défaut causant des pertes de données, les décodeurs sont conçus de façon à couper le son plutôt que d’émettre des données compromises. Il n’y a rien en audio qui se compare aux éclats dans la vidéo. Vous auriez plutôt un silence.

Il n’y a que quatre types de câbles HDMI:

  • Standard-speed (Category 1)
  • Standard-speed (Category 1) avec Ethernet
  • High-speed (aussi connu sous Category 2)
  • High-speed (aussi connu sous Category 2) avec Ethernet

Les câbles Standard-speed sont évalués pour le 1080i et 720p. La plupart peuvent probablement être compatibles avec le 1080p.

Les câbles High-speed peuvent faire plus que du 1080p. Ils peuvent aussi servir au 4K et au 3D. Ne vous faites pas avoir avec la compatibilité 120 Hz et 240 Hz. Cette conversion se fait au niveau de la télé elle-même.

En conclusion, les câbles mieux construits fonctionneront mieux sur une longue distance (50 pieds ou plus). Mais rappelez-vous aussi qu’un câble mieux fait n’est pas nécessairement plus cher.

Pour l’usage commun à la maison, n’importe quel câble de 2 mètres (6 pieds) ou moins fonctionnera. Soit vous avez un signal ou vous n’en avez pas. Contrairement au signal analogue, la dégradation coupe la transmission plutôt que de réduire la qualité.

Pour plus de détails, lisez cet excellent article de Kurt Denke de Blue Jeans Cable au sujet du fonctionnement du HDMI.

Toutes les chroniques de Pierre Rivet sont disponibles en primeur sur son blogue.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend