fbpx
Lieux, Politique, Sports, Topos

Les Jeux du Québec choisissent Alma

Loran Tigg, la mascotte des Laurentides, était au moins aussi déçue que les maires de Saint-Jérôme et de Mirabel de la décision de Sports Québec.

La nouvelle est tombée mercredi, lors d’une conférence téléphonique avec Sports Québec. Les responsables de  Saint-Jérôme et Mirabel étaient réunis à l’auditorium de l’école Polyvalente Saint-Jérôme, entourés de plusieurs personnes enthousiastes qui avaient bien hâte de connaître la nouvelle.

Évidemment, la déception est vive. Le silence qui a suivi l’annonce était lourd, mais a lentement cédé la place à la résignation et la fierté bien légitime d’avoir mis le paquet pour la candidature des deux villes.

«À la prochaine…»

Visiblement déçue, la présidente d’honneur du comité organisateur des Jeux 2017 Sylvie Fréchette a parlé du travail de collaboration qui s’est accompli. «Je ne crois pas qu’il y a cinq ans, deux villes auraient travaillé main dans la main de pareille façon. Pour une fois, deux villes de notre région ont la même vision pour le développement du sport, et ça annonce un bel avenir. Je nous souhaite qu’aujourd’hui soit un tremplin vers des réalisations futures, en songeant à l’étincelle qui brille dans les yeux de nos jeunes sportifs. Je nous dis à la prochaine…»

Pour leur part, les maires de Saint-Jérôme et de Mirabel, Stéphane Maher et Jean Bouchard, étaient aussi déçus, mais ont souligné le bel effort de solidarité de toute la région. M. Maher a d’ailleurs pris l’engagement de mettre sur pied pour 2017 un événement d’envergure à Saint-Jérôme.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend