fbpx
Culture, Lieux, Topos

Roman d’amour et d’érotisme de Saint-Jérôme

Marjorie D. Lafond a réuni une centaine de personnes au Mondo à Saint-Jérôme pour le lancement de son premier roman.

Marjorie D. Lafond a toujours pensé qu’elle publierait un jour un livre. Le résultat, c’est Sous l’emprise de M. Addams, qui n’est pas que son premier roman, puisque deux autres s’ajouteront au cours des prochaines années.

«Je l’ai soumis aux éditeurs à la fin août. En octobre, j’ai signé pour trois, raconte l’auteure, qui est déjà très avancée dans la rédaction du deuxième tome et qui a une bonne idée de ce que contiendra son troisième. Je suis vraiment chanceuse qu’on me fasse confiance avec une trilogie.»

Avec la Saint-Valentin et la folie de 50 Shades of Grey, son roman profite d’un très bon tirage pour un premier livre, sera publicisé à la télévision et disponible dans les librairies, mais aussi les grandes surfaces. Il est disponible depuis le 4 février.

Pour vous faire une idée, les premières pages de Sous l’emprise de Monsieur Addams sont disponibles sur le site de son éditeur.

Érotique, oui, mais il y a plus…

Depuis qu’elle sait lire, Marjorie est une fan des romans d’amour. «J’assume», ajoute celle qui lit de tout et qui a un penchant pour l’humour noir, entre autres dans les livres de Stéphane Dompierre.

Même si beaucoup de publicité est faite autour du caractère érotique de son livre, elle dit: «C’est un roman d’amour avant tout. En ordre, je dirais qu’il y a de l’amour, du suspense et de l’érotisme.»

Mme Lafond enseigne le français aux adultes depuis trois ans au Centre Marchand de Saint-Jérôme. Elle avait peut-être quelques réserves au départ, vu le contenu sulfureux de son livre. «Mes élèves sont majeurs, ils sont capables de comprendre la différence entre l’imaginaire et la réalité», dit-elle.

Après avoir passé son enfance à écrire et même terminé un roman entre 15 et 21 ans, Marjorie avait abandonné l’écriture. Alors qu’elle suivait un atelier de création littéraire à la maîtrise, c’est un rêve qu’elle a fait qui a déclenché l’histoire de Sous l’emprise de Monsieur Addams.

«C’était une poursuite dans un magasin. Un gars se sauvait pendant que des hommes le pourchassaient et tiraient dans le magasin», dit-elle. On retrouve presque la même scène dans le livre, dont l’action se passe à Saint-Jérôme au début.

Trois lieux qu’on retrouve dans le roman de Marjorie D. Lafond

En plus d’une salle de classe au cégep, l’action du roman se déroule dans trois lieux connus de Saint-Jérôme:

1. L’Uni-Café

«Ce n’est pas nommé dans le roman, mais dans ma tête, c’est à l’Uni-Café qu’une scène dans un café se passe.»

MrAddams Uni-Café

2. Le Vieux Shack (en haut)

«Il y a aussi une scène dans la discothèque du Vieux Shack, la place des jeunes…»

MrAddams Vieux Shack

3. La promenade de la rivière du Nord

«La scène dans le livre se passe l’été, mais elle a bien lieu sur la passerelle au bord de la rivière.»

MrAddams Promenade Rivière du Nord

L’avis de sa soeur

Lors du lancement au Mondo, on a demandé à Marika, la soeur de l’auteure, de nous faire quelques commentaires sur le premier roman de Marjorie. «Au départ, je me demandais si je trouvais ça bon parce que c’était ma soeur qui l’avait écrit ou si c’était vraiment bon. Après quelques dizaines de pages, j’ai tellement embarqué que ça ne faisait plus de différence», dit-elle.

Elle a été étonnée de l’imagination de sa soeur et de sa capacité à créer du suspense. «J’ai déjà hâte de lire le deuxième, même s’il ne sort pas tout de suite», termine Marika.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend