fbpx
Incidents, Personnes, Topos

Fraudes: Ces inconnus qui demandent de l’argent pour un proche

Avant de donner de l'argent à un inconnu, prenez le temps d'y penser.

Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme met en garde les citoyens contre une série de fraudes envers les ainés.

Les enquêteurs examinent présentement des cas de fraude dans lesquels les suspects ciblent principalement les ainés en utilisant toujours le même stratagème. Depuis plusieurs années, ce type de fraude revient de façon sporadique et encore aujourd’hui plusieurs personnes en sont victimes malgré les conseils de sécurité.

C’est donc l’occasion une fois de plus de rappeler les façons de faire de ces gens qui semblent avoir un certain succès et de donner quelques trucs pour éviter que ça fonctionne pour eux.

Comment font-ils?

  1. Le suspect contacte la victime de façon aléatoire par téléphone en se faisant passer pour un proche ou l’avocat d’un proche.
  2. Il utilise un subterfuge ou une phrase accrocheuse pour gagner rapidement la confiance de la victime en invoquant une situation d’urgence telle qu’un accident ou une arrestation pour capacités affaiblies.
  3. Il dit avoir besoin d’argent liquide rapidement afin de payer une facture d’avocat, les réparations à la suite d’un accident ou pour conclure une occasion d’affaires exceptionnelle.
  4. Un point de rencontre est fixé et un ou une complice se rend sur place afin de récupérer l’argent.

Les sommes remises au suspect s’élèvent en moyenne à 4 000 $. Le service de police désire rappeler à la population l’importance de prendre une période de réflexion avant de prendre une décision en pareille circonstance.

Cette arnaque est très répandue au Québec et ailleurs au Canada.

Quoi faire pour ne pas se faire prendre:

  1. Consultez un membre de votre famille, un ami, une personne de confiance ou votre service de police afin d’obtenir des conseils avant de remettre une quelconque somme d’argent à qui que ce soit.
  2. Confirmez l’identité de votre interlocuteur lors d’une conversation téléphonique. Demandez-leur le nom de son chien quand il était petit ou un détail que seule cette personne peut connaître.
  3. Dans le doute, ne jamais transmettre d’informations personnelles et confidentielles.

Les policiers ont des raisons de croire que les suspects auraient commis d’autres fraudes qui n’ont pas été rapportées. Nous invitons donc ces victimes à contacter leur service de police local.

Toutes informations permettant d’identifier le(s) suspect(s) ou de faire avancer l’enquête peuvent être transmises de façon confidentielle et anonyme par téléphone au Département des enquêtes criminelles en communiquant au 450-432-3000 poste 2279.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend