fbpx
Personnes, Politique, Sports, Topos

Sports Québec n’a pas fait «le bon choix» selon Marc Bourcier

Le conseiller municipal Marc Bourcier a remis symboliquement son foulard des Jeux à Andrée Larivée, une des nombreuses bénévoles à la candidature de Saint-Jérôme et Mirabel pour la tenue des Jeux du Québec 2017.

Même s’il a lui-même insisté pour dire qu’il est temps de passer à autre chose, il est clair que Marc Bourcier reste très amer à l’endroit de Sports Québec, qui a préféré la candidature d’Alma à celle de Saint-Jérôme et Mirabel pour le tenue des Jeux du Québec 2017.

Selon lui, Sports Québec a fait un mauvais choix selon des critères dépassés. On se souviendra que cette candidature était née en bonne partie d’une idée de Marc Bourcier et de son collègue Gilles Robert.

Un hommage bien senti

L’ensemble de ses collègues du conseil municipal ainsi que toutes les personnes présentes dans la salle lors de la séance du 17 février ont chaudement applaudi les paroles de la conseillère Nathalie LaSalle. Elle lui a rendu hommage, pour avoir inspiré tout le travail de mobilisation qui s’est fait autour de la candidature de la ville, conjointement avec la Ville de Mirabel.

«On a tous apprécié de travailler ensemble dans ce dossier, a-t-elle dit, de bâtir une relation de collaboration avec la Ville de Mirabel, et de se ranger derrière le grand rassembleur qu’a été Marc Bourcier.» Elle a ajouté que ce travail de collaboration est, selon elle, «précurseur de bien d’autres rêves à réaliser».

Visiblement ému, Bourcier a pris la parole en promettant à ses collègues qu’il allait leur parler du dossier de candidature des Jeux du Québec «une dernière fois».

Des critères «dépassés»

«Les supposées bonnes raisons fournies par le comité des Jeux sont une insulte à Saint-Jérôme, à Mirabel, aux Laurentides et à tous les jeunes sportifs de la région», a-t-il lancé.

Bourcier a balayé du revers de la main les «critères dépassés» que Sports Québec a invoqué pour départager Saint-Jérôme et Mirabel d’Alma, la seule autre ville en lice.

Il s’en est pris, entre autres, au fait que Sports Québec ait donné plus de poids aux engagements des bénévoles d’Alma qu’à l’impressionnant engagement des milliers de personnes envers la candidature Saint-Jérôme/Mirabel via les réseaux sociaux, ainsi qu’à l’importance donnée à l’appui écrit des syndicats d’employés municipaux d’Alma. «Les Jeux ont déjà été accordés à Montréal sans ce type d’appui», a-t-il fait remarquer.

Manque de réserve de Couillard et Bolduc

Il a également affirmé que le Premier ministre Philippe Couillard ainsi que le ministre de l’Éducation Yves Bolduc ont manqué à leur devoir de réserve en appuyant ouvertement la candidature d’Alma.

Rappelant l’injustice subie par Sylvie Fréchette aux Jeux olympiques de Barcelone, il a évoqué le spectre de la juge brésilienne dont l’erreur avait privé Mme Fréchette, présidente du comité de candidature de Saint-Jérôme/Mirabel, de sa médaille d’or pendant 16 mois.

Ajoutant qu’il ne comprend en rien la décision de Sports Québec, il a dit en avoir le coeur brisé.

M. Bourcier n’en a pas moins conclu que tous ceux qui ont mis la main à la pâte en tirent «un immense trésor de fierté». Il a invité tous les sportifs de la région à travailler ensemble pour se rendre à Alma en 2017 et y remporter le titre de meilleure région des Jeux.

Notre vidéo de la décision rendue par Sports Québec le 28 janvier 2015:

http://youtu.be/kIevSyHy_0g?t=1m52s

Vous pouvez reculer au début pour constater l’espoir et la fébrilité qui régnaient dans la salle avant l’annonce.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend