fbpx
Lieux, Personnes, Politique, Topos

Refaire le coeur de Sainte-Sophie

TopoLocal a rencontré la mairesse de Sainte-Sophie, Louise Gallant, pour discuter de sa vision de la politique et de l’avenir de sa municipalité.

Dans ce dossier en quatre parties, nous vous présentons:

Jusque dans les années 1970, Sainte-Sophie était un de ces milliers de villages du Québec, traversés par une route qui passait au coeur du village.

On y accédait d’ailleurs en ralentissant beaucoup, enchaînant deux virages à 90 degrés, puis un bref passage dans le coeur du village. Une église, une école, un magasin général, un casse-croûte, une station d’essence et quelques commerces en formaient le noyau. Même pas de feu de circulation.

Comme c’est souvent le cas, la transformation de la route 158 a profondément changé le caractère de Sainte-Sophie. Le nouveau tracé de la route permettait de traverser le village très rapidement, et il a fallu quelques années avant que l’on retrouve en bordure de la route une nouvelle génération de commerces.

La mairesse Louise Gallant espère pouvoir remettre en valeur le coeur du village. «Pour moi, c’est important. J’aimerais qu’on puisse moderniser, rendre ça plus agréable, et faire des trottoirs, au moins dans les corridors scolaires. Moi, quand je vois des enfants marcher sur le bord de la route où circulent de gros camions, le coeur me vire à l’envers. On travaille pour revitaliser le noyau du village.»

07052015-CHM_8668Topolocal: Ça va exiger que les commerçants investissent pour rendre les lieux plus attrayants. La Ville compte-t-elle leur donner un coup de pouce, des incitatifs monétaires?

La réponse est remplie de prudence budgétaire. «Avec quoi? (Quel argent, veut-elle dire.) Je peux aller planter des fleurs…. et je suis prête à travailler avec eux.»

«Je veux qu’on se développe, et les commerces existants vont devoir faire un effort. Un commerçant qui embellit son commerce et nettoie le devant de son magasin se rend plus attirant. Il faut que les gens se prennent en main, et que chacun fasse un petit effort. On a tourbé tout le terrain de soccer avec des bénévoles! Dix mille rouleaux de tourbe, 100 bénévoles! Si on a été capables de faire ça, on peut accomplir beaucoup quand tout le monde s‘y met.»

Topolocal: La 158 demeure cependant une artère importante…

« C’est sûr! Il y passe 20 000 véhicules par jour. On travaille étroitement avec le ministère des Transports pour que les commerces puissent avoir accès à la 158 plus facilement et profiter de cet achalandage. On voudrait que la configuration de la route facilite l’accès à notre village.»

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend