fbpx
Personnes, Politique, Topos

Pierre Karl Péladeau, nouveau chef du PQ

Photo tirée de la page Facebook de Pierre Karl Péladeau, qui compte aujourd'hui plus de 41 000 abonnés.

Il restait trois candidats et c’est finalement le député de Saint-Jérôme Pierre Karl Péladeau qui est le 8e chef de l’histoire du Parti québécois.

Le député de Saint-Jérôme a obtenu plus de 57,58% des votes.

Martine Ouellet a récolté 13,21% et Alexandre Cloutier 29,21%.

C’est le président d’élection Jacques Léonard qui a annoncé le résultat au Centre des congrès de Québec.

Au début de son discours de victoire, il a révélé qu’il avait voté Oui au référendum de 1980, le 20 mai, alors qu’il votait pour la première fois, à 18 ans.

Il a dit qu’il commençait dès ce soir le grand rassemblement des souverainistes et des indépendantistes.

Il s’est aussi adressé en anglais aux gens d’Amérique du Nord et du monde, pour leur dire que le projet d’avoir son propre pays n’était pas contre le Canada, mais plutôt pour le peuple du Québec.

Avant le résultat

C’est au rythme de l’Hymne à Québec, de Loco Locass, qu’il a fait son entrée sur scène au Centre des congrès de Québec pour ensuite s’adresser aux militants du Parti québécois réunis pour l’élection de leur nouveau chef.

Il a dit qu’après plusieurs rencontres avec les membres du parti un peu partout au Québec «il croit plus que jamais que le Québec doit devenir un pays».

Il a parlé après Alexandre Cloutier et Martine Ouellet, les deux autres candidats dans la course.

Avant d’être député, il était candidat

Il y a un peu plus d’un an, Pierre Karl Péladeau commençait sa carrière politique, en campagne électorale. C’était le 27 mars 2014, 18 jours après avoir annoncé à la Vieille Gare de Saint-Jérôme qu’il voulait faire du Québec un pays. Il était à La Noblesse, venu rencontrer les gens qui deviendraient «ses» électeurs.

Toutes les photos sont de Getty Images

Un homme a levé le poing à la manière de M. Péladeau

La salle n’était pas pleine, mais pas vide non plus

Il a expliqué qui il était et ce qu’il voulait faire

Il avait discuté avec des dames…

…et fait des blagues avec un homme.

Il a été élu une dizaine de jours plus tard, le 7 avril 2014, avec une majorité de 1962 voix

Il est maintenant le chef de l’opposition officielle au gouvernement du Québec.

Vous pouvez aussi consulter les images sur le site de Getty, ou en chercher d’autres, ils en ont des millions de partout dans le monde.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend