fbpx
Incidents, Topos

Un mort à Saint-Hippolyte

Visiblement un amateur de voitures rapides d'après son profil Facebook, on sait peu de choses sur ce qui a mené à la mort de Sandro Duquette, à Saint-Hippolyte. Photo tirée de Facebook

Un homme de 23 ans a été tué, à Saint-Hippolyte, le 19 mai.

En début de soirée, les policiers se sont rendus dans une maison de la rue Clermont.

Ils y ont trouvé le corps inanimé de Sandro Duquette, qui portait des marques de violence, selon Gino Paré, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le décès a été constaté à l’hôpital de Saint-Jérôme. Des enquêteurs de la Sûreté du Québec travaillaient le matin du 20 mai à accumuler des indices pour établir les circonstances exactes des événements.

Le Journal de Montréal suggère que le meurtre de M. Duquette serait un règlement de comptes lié au trafic de drogues, disant que la victime était connue des policiers et que les voisins trouvaient qu’il y avait beaucoup de va-et-vient à cette maison.

Voir les images sur le site de TVA Nouvelles.

Plusieurs témoignages de sympathie à la mémoire du jeune homme sont apparus sur Facebook au cours de la journée, dont cette image qui traduit bien l’état d’esprit de ceux qui l’ont connu.

Sandro-Duquette-1991-2015

Semaine tragique à Saint-Hippolyte

La semaine dernière, l’incendie d’une maison a aussi fait une victime, sur la 453e avenue. Un deuxième événement tragique pour la municipalité d’environ 9000 habitants.

Le Journal de Montréal a fait état de la disparition de Diane Paradis, la locataire des lieux. Une femme bien connue à Saint-Hippolyte pour avoir été la propriétaire du Bistro des Hauteurs il y a quelques années.

Elle travaillait à l’Auberge du Lac Morency et avait trois garçons. Ils étaient chez leur père au moment de l’incendie, indique l’article.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend