TopoLocal fait des rénovations. Le contenu de l'été et d'autres fonctionnalités vont s'ajouter dans les semaines qui viennent.

Henri Prévost, nouveau président de Centraide

Récemment retraité d’une longue carrière dans le journalisme, Henri Prévost vient d’accepter la présidence du conseil d’administration de Centraide Laurentides.

Outre le nouveau président, Réjean Kingsbury, le président sortant, agira comme vice-président. Le comité exécutif est complété par Richard Marinier, trésorier et par Marie-Claude Desjardins, secrétaire.  François Mercier, Éric Mercier, Charles Michaud, Michel Bélec, Serge Paquette et Guillaume Archambault complètent le conseil.

Un poste demeure vacant et Centraide compte recruter une nouvelle personne prochainement.

La lutte à la pauvreté

Centraide est l’un des plus anciens organismes de charité de la région. Les membres nouvellement élus forment d’ailleurs le 53e conseil d’administration de son histoire. L’approche de Centraide est d’aider les gens qui aident les gens.

Ainsi, Centraide Laurentides soutient tout près de 70 organismes dans la région qui se consacrent à aider les gens qui se retrouvent dans la pauvreté et risquent de s’enliser dans la spirale de l’exclusion sociale.

En 2014, Centraide Laurentides a amassé 2,4M$ dans la région. Un total de 86% des revenus de Centraide provient des milieux de travail, soit par des dons corporatifs ou encore par la contribution d’employés qui acceptent de verser un don directement à partir de leur salaire.

Le territoire de Centraide Laurentides s’étend de Sainte-Thérèse à Sainte-Adèle dans l’axe nord-sud, de Grenville jusqu’à Sainte-Anne-des-Plaines dans l’axe de la 148, et de Terrebonne à Oka dans l’axe de la 640. Une population de 540 000 habitants.

Nous tous, ici

«Nous tous, ici.» Voilà le nouveau message de Centraide Laurentides, qui est en fait le même que celui de Centraide partout au Québec. La directrice de Centraide Laurentides Suzanne Piché explique: «Nous tous, ici rappelle que tous sont concernés par ce qui arrive à l’un ou l’autre d’entre nous, difficultés comme réussites, car cela a inévitablement un impact sur notre communauté. Et quand celle-ci se porte mieux, nous y gagnons tous!»

Le président du cabinet de campagne, Laurent Martineau, retraité d’Hydro-Québec, a présenté son bilan de la campagne 2014, qui a recueilli 2 395 000$. M. Martineau a affirmé que la sollicitation, dans un climat d’austérité et un contexte économique difficile, n’est pas facile, mais le cabinet de la campagne 2015 est déjà à l’œuvre et plus déterminé que jamais à se dépasser pour les gens de la région.

Sur l’ensemble de ses revenus, provenant de la campagne annuelle de souscription et de ses trois comptoirs d’entraide (Lachute, Saint-Jérôme et Terrebonne), 91% retournent à la communauté.

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Laisser un commentaire

TopoLocal