fbpx
Lieux, Personnes, Politique, Sports, Topos

Citoyens inquiets pour le parc Melançon

Un stationnement est prévu sur le terrain de baseball de la rue Melançon, après l'été.

Préoccupés par le projet d’aménager un stationnement de 550 places, un groupe de citoyens s’est adressé au conseil municipal mardi dernier pour demander que la Ville revitalise le parc Melançon, négligé depuis plusieurs années.

Selon le groupe, qui prépare en ce moment une pétition à l’endroit des élus municipaux, la totalité de la surface du parc actuel, incluant le terrain de baseball, est utilisé par les élèves de l’école Dubois en plus de fournir un espace vert intéressant pour les gens du quartier.

Le groupe affirme que la ville n’a pas démontré la nécessité d’un stationnement de 550 places, qui couvrirait vraisemblablement tout l’espace occupé par l’actuel terrain de baseball.

Le groupe avance des solutions alternatives, incluant des stationnements étagés ou souterrains ou situés en périphérie, ou encore des mesures incitatives destinées à réduire le nombre d’autos, dont le transport en commun gratuit.

Le groupe croit qu’un tel stationnement est trop loin du centre-ville pour aider aux commerçants, trop loin du train de banlieue pour ses usagers, et trop cher pour les étudiants du cegep, qui préféreront, selon eux, continuer de stationner gratuitement dans les rues environnantes.

D’accord pour «quelques dizaines» de places

TopoLocal a demandé à la porte-parole du groupe, Caroline Brien, ce qui constituerait, selon elle, un projet acceptable. Elle a indiqué que «quelques dizaines» de places de stationnement seraient acceptables, mais «pas quelques centaines».

Au-delà de l’utilité pratique d’un stationnement, c’est à tout le principe de la création de l’étendue des stationnements au centre-ville que le groupe s’en prend. Mentionnant l’existence de surfaces telles que les vastes stationnements du quartier 50+, du train de banlieue ainsi que le stationnement municipal près de la Place de la Gare et celui du cégep, elle a affirmé que la multiplication d’ilôts de chaleur et de circulation automobile vont à l’encontre de la qualité de vie que souhaite la Ville pour son quartier central.

Un collage pour se faire une idée

TopoLocal a produit un collage, à partir des places existantes, pour voir quelle superficie occuperait un stationnement de 550 places. L’assemblage grossier d’unités de 50 places sur la superficie du terrain de baseball permet d’entrer 500 places de stationnement. De vrais experts en aménagement seront sans doute capables de concevoir un plan qui fera entrer 550 places et peut-être d’y ajouter un peu de verdure.

Les images satellite sont faites à partir d’extraits de Google Maps.

Stationnement-Melancon-collage

Le plan préliminaire du stationnement Melançon présenté le 26 mai

Dans le plan préliminaire présenté aux citoyens, on conserve le boisé, le parc et les terrains sportifs autres que le terrain de baseball. Il était question de 550 cases de stationnement au départ.

Le plan présente en fait deux stationnements, l’un de 403 cases accessible par la rue Melançon et un autre de 59 casses accessible par la rue Parent.

Il y a aussi sur le plan un bassin de rétention à la place de la piscine qui a été comblée il y a quelques années.

Plan-stationnement-Melancon

Une pétition

Le groupe Revitaliser le Parc Melançon a publié une pétition qui reprend ses demandes et l’ajout de modules de jeux, tout en demandant de maintenir l’espace vert du terrain de baseball.

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend