fbpx
Politique, Topos

Les conseillers de Prévost obtiennent une assemblée

Il y aura une assemblée extraordinaire du conseil à Prévost le 1er juin, qui a été obtenue par les conseillers et dont le maire ne voulait pas.

Quatre des cinq conseillers municipaux dissidents de l’équipe du maire de Prévost ont obtenu la tenue d’une assemblée extraordinaire le lundi 1er juin.

Les cinq conseillers de Prévost qui ont quitté l’équipe du maire à la fin avril ont diffusé le communiqué suivant samedi soir, indiquant que le maire Germain Richer s’est opposé, en utilisant son droit de véto, à une réunion du Comité de Planification stratégique de la Ville, pourtant votée par le conseil lors de la séance du 25 mai.

Cette dernière séance en était une d’ajournement, qui visait à terminer l’assemblée du 11 mai, allongée par plusieurs questions des citoyens.

Une assemblée même si le maire n’en voulait pas

Malgré ce véto du maire pour la tenue de réunions de planification stratégique avec les membres du conseil, les conseillers Badertscher, Léger, Leroux et Paquette ont obtenu la tenue d’une assemblée extraordinaire pour discuter en public avec le maire de sa décision de refuser la tenue de ces réunions.

L’article 324 de la Loi des cités et villes leur permet de convoquer une assemblée extraordinaire sans l’approbation du maire, s’ils sont au moins trois à la demander, pour un conseil municipal comptant six conseillers comme celui de Prévost.

Les intéressés peuvent donc se rendre à la salle Saint-François-Xavier ce lundi à 19h10 pour assister à cette nouvelle assemblée extraordinaire à Prévost.

Les conseillers demanderont sans doute au maire d’expliquer pourquoi il a utilisé son droit de véto pour tenter de renverser une décision votée par le conseil. Ils considèrent que le manque d’information est toujours un problème majeur pour leur permettre de prendre des décisions éclairées dans l’intérêt des citoyens de Prévost.

Le communiqué intégral des conseillers de Prévost

Prévost, samedi 29 mai 2015Suite à l’assemblée du conseil de lundi 25 mai, le maire de Prévost, Germain Richer, a appliqué son droit de véto sur une résolution proposée et adoptée à l’unanimité par le conseil municipal, à l’effet de tenir une réunion du Comité de Planification stratégique ce jeudi 28 mai, 19hres.

Également cette résolution, comportait des dispositions pour que le conseil tienne une réunion de comité stratégique tous les 3e lundi du mois et que cette dernière soit reportée dans la même semaine si un empêchement devait survenir.

Les 6 conseillers se sont prononcés en faveur de cette résolution. Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour ce jeudi 28 mai 2015, des dossiers d’importance pour les citoyens de la Ville de Prévost. Une demande de séance extraordinaire fut demandée, tel que spécifié à l’article 323 de la Loi des Cités et Villes.

Toutefois, le Maire a refusé cette demande et a demandé aux conseillers de procéder selon la loi. Ainsi, les conseillers Badertscher, Léger, Leroux et Paquette ont déposé une demande selon l’article 324 de la même loi.

Le manque d’information est toujours un problème majeur pour les conseillers.

Rappelons qu’ils ont donné leur démission de l’équipe Richer le 27 avril dernier et qu’ils mentionnaient dans leur communiqué plusieurs éléments, dont les suivants :

«  – Considérant que les membres du conseil de ville éprouvent régulièrement des difficultés pour l’obtention de documents complémentaires dans certains dossiers pour pouvoir prendre des décisions dites éclairées (qu’actuellement, il est difficile d’obtenir des documents relatifs à certains dossiers, nous empêchant de prendre des décisions éclairées dans le meilleur intérêt des citoyens de Prévost);

–  Considérant le manque de communication et le fait que nous sommes mis devant le fait accompli.

Aujourd’hui, ils invitent ce dernier à endosser la même mission qu’eux, soit de mettre tous les efforts possibles et nécessaires pour rétablir un climat de travail collaboratif, harmonieux et basé sur la confiance. Nous pourrons dès lors faire avancer les nombreux dossiers dans lesquels nous nous sommes engagés. »

La séance extraordinaire demandée se tiendra finalement, le lundi 1er juin 2015, à 19h10 à la salle Saint-François-Xavier située au 994, rue Principale à Prévost. Rappelons qu’un maire ne peut mettre deux fois son véto sur une même résolution.

Danielle Léger, Claude Leroux, Joël Badertscher, Brigitte Paquette, Gaetan Bordeleau

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend