fbpx
Lieux, Politique, Sports, Topos

Deux mille touristes plongent dans la rivière du Nord

Deux mille truites! Arrivées directement de Saint-Faustin en camion, les touristes ont plongé à l’eau dans l’après-midi de vendredi.

La Fondation de l’eau Rivière-du-Nord a profité de la Fête de la pêche pour ensemencer la rivière du Nord de 2000 truites au cours du week-end du 5-6-7 juin.

De ce nombre, 1200 ont été libérées dans les eaux de la rivière à la hauteur du parc Sigefroy, situé non loin de l’île Idéale, tandis que 800 ont été mises à l’eau derrière l’hôtel de ville de Saint-Jérôme.

Des poissons étiquetés

«Plusieurs de ces poissons seront étiquetés pour cibler leur déplacement, s’assurer de leur survie et de leur reproduction pour les générations à venir», indiquait le président de l’organisme Ronald Raymond. Cette opération d’identification porte le nom de Tag ta truite.

Le projet est de mettre en valeur la rivière du Nord et sensibiliser la population de Saint-Jérôme à la conservation. L’ensemencement scientifique des truites brunes fera l’objet d’un suivi biologique des bio-indicateurs sur la rivière.

Le projet consiste à documenter le déplacement des poissons à la suite de l’ensemencement, à noter leur localisation et à mesurer leur capacité d’adaptation dans le temps grâce aux données obtenues par la récolte des informations tirées d’étiquettes. La collecte de données est prévue sur au moins trois ans, peut-être cinq.

stephane maher tag truiteLe maire Stéphane Maher fixant une étiquette à une truite ensemencée.

La pêche en herbe

Samedi, la Fondation a accueilli de nombreux jérômiens à une journée de pêche au parc Sigefroy. Plusieurs jeunes participants et leurs familles ont ainsi pu goûter les plaisirs de la pêche en pleine ville et en apprendre davantage sur ce sport de plein air grâce à des cliniques informelles qui ont eu lieu toute la journeée.

peche en famille sigefroy

Des leçons de pêche pour tous les âges

lecons de peche

Mettre la rivière du Nord en valeur

​La mission de la fondation est de mettre en valeur la rivière du Nord, un attrait souvent oublié. Il est vrai que la rivière a souffert à une certaine époque du développement industriel de Saint-Jérôme, mais l’eau est bien plus propre qu’avant.

Ronald Raymond ajoute que la fondation favorise une gestion intégrée de l’eau dans le bassin versant de la rivière, c’est-à-dire veiller sur ses affluents, et soutenir des projets environnementaux ciblant la qualité des plans d’eau.

Ronald Raymond, l’homme qui sème des truites

Ronald Raymond, reconnu comme étant «l’homme qui ensemence des poissons», estime que la valorisation et l’ensemencement de la rivière du Nord attireront les touristes à Saint-Jérôme.

raymond embrasse truite

L’aide de la population

La Fondation de l’eau compte aussi sur la vigilance de la population. Elle a mis sur pied un numéro de téléphone sans frais (1-855-274-3119) pour toute personne qui serait témoin de gestes ou d’incidents susceptibles de nuire à la qualité de la rivière du Nord et de son bassin versant.

Le Club Optimiste offrait des hot-dogs

optimistes hot dogs

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend