fbpx
Culture, Éducation, Histoire, Lieux, Topos

Le curé Labelle s’installe à l’entrée de la cathédrale

L'exposition est accessible 7 jours sur 7, de 9h à 16h, à l'entrée de la cathédrale de Saint-Jérôme, dès le 19 juin 2015.

Depuis 14 ans, l’exposition Le Roi du Nord consacrée au curé Labelle était «cachée» dans la sacristie de la cathédrale de Saint-Jérôme.

Elle est désormais installée à l’entrée de la cathédrale de Saint-Jérôme, et accessible tous les jours de la semaine, de 9h à 16h, gratuitement.

L’exposition n’est pas seulement sortie de l’ombre, elle a aussi été bonifiée et actualisée. Des visites guidées sont disponibles en tout temps jusqu’au 21 août.

Préparée par la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, l’exposition a été inaugurée le 18 juin, en présence des cinq maires des villes de la MRC de la Rivière-du-Nord, l’évêque auxiliaire du diocèse de Saint-Jérôme Mgr Raymond Poisson, et de plusieurs collaborateurs au projet.

On vous présente ici quelques objets que vous verrez lors de votre visite, si vous décidez d’y aller.

La valise du curé

Elle a vraisemblablement été offerte par le Dr Jules-Édouard Prévost à son ami le curé Labelle, pour son premier voyage en Europe, en 1885. Cette valise a voyagé en Italie, en France et en Angleterre, puis est revenue à Saint-Jérôme.

Valise-cure-Labelle

Une petite statue du grand curé

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, a identifié le curé Labelle comme bien plus qu’un superhéros du développement des Laurentides, pour avoir fait exister les Laurentides jusqu’à Mont-Laurier. Le curé a été sculpté et reproduit en 50 exemplaires lors de sa mort en 1891.

Le maire de Saint-Hippolyte et préfet de la MRC Rivière-du-Nord, a  souligné le caractère politique de cet homme d’église, qui «faisait plus de politique que bien des politiciens de son époque», en matière de développement des Laurentides.

cure labelle cathedrale saint jerome-2

Mort avant la cathédrale

Le curé François-Xavier-Antoine Labelle est mort 10 ans avant que ne soit érigée la cathédrale de Saint-Jérôme. À son époque à Saint-Jérôme, l’église était située dans ce qui est aujourd’hui le parc Labelle. L’exposition compte quelques vestiges de l’ancienne église construite en 1839, dont cet ange.

cure labelle cathedrale saint jerome-3

On a aussi appris que lors de l’inauguration de la statue du curé, en 1924, par son fidèle Isidore Martin, le maire de Saint-Jérôme de l’époque, Absalon Legault, avait demandé par écrit aux commerçants de la ville de fermer boutique pour la cérémonie entre midi et 18h. Pas certain qu’un maire pourrait s’attendre à autant d’écoute de nos jours…

Votre très humble serviteur…

L’évêque auxiliaire de Saint-Jérôme, Mgr Raymond Poisson, s’est identifié comme un bien petit monseigneur, à 145 livres, pour le colosse qu’était le curé Labelle, à 300 livres et près de 6 pieds de haut.

Mgr Poisson a tenu à souligner que les premiers habitants de Saint-Jérôme ont certainement pu survivre en bonne partie grâce à la solidarité chrétienne de l’époque. Il a rappelé que la cathédrale perpétue aujourd’hui ce rôle de solidarité, en accueillant dans son sous-sol plusieurs organismes d’entraide, d’alimentation, de formation et d’échange qui visent l’épanouissement des humains.

cure labelle cathedrale saint jerome-5

Le menu du banquet de 1885

Il y aura bientôt 130 ans, on avait organisé un grand banquet pour des délégués français et le curé Labelle qui était de retour au pays. On peut y lire qu’on a mangé de la langue de boeuf en gelée à l’entrée et de la mayonnaise de homard à la Renaissance, entre autres mets.

Menu-banquet-cure-Labelle

Tout cela, et bien d’autres objets à découvrir dans cette exposition consacrée au curé Labelle. Pour Suzanne Marcotte, présidente de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, il reste à faire reconnaître l’homme comme un personnage historique par le gouvernement du Québec, une de ses prochaines missions.

Une présence figurée du pape François

Même le pape François, sous sa forme cartonnée, a assisté au dévoilement de l’exposition, en compagnie de Marc Gascon, ancien maire de Saint-Jérôme et aujourd’hui président de la Fabrique de la cathédrale.

cure labelle cathedrale saint jerome gascon pape-1

>

Send this to a friend