fbpx
Éducation, Lieux, Politique, Topos

Deux fois plus de places au CPE les Mille-Pattes

Grands et petits, ils se sont regroupés pour lever une pelletée de terre symbolique sur le site du nouveau CPE Les Mille-Pattes. Ils sont: le conseiller municipal François Poirier, Felix, la directrice adjointe Marie-Pier Rochon, Josée Desjardins, Brigitte Arcand, Romy, Alain Venne, l'entrepreneur général, Benoit Guindon, le présidient du CA des Mille-Pattes, Louise Lafleur, directrice générale, Lilou , Maël, Nadine Soumis, représentante du député Pierre Karl Péladeau, Rachel Thibeault, Édouard et Lise Raymond.

Dès le début de juillet, la construction d’un deuxième édifice pour le CPE Les Mille-Pattes débutera sur la rue Rochefort, sur les hauteurs du secteur Lafontaine, près de la 112e avenue.

Le nouvel édifice s’ajoutera à celui de la rue Schulz, et permettra au CPE d’offrir un total de 160 places de garde, dans un secteur de Saint-Jérôme qui est en croissance depuis plusieurs années.  L’ouverture est prévue en janvier 2016. La construction représente un investissement de 1,2 M$ et l’entrée en opération du CPE créera une vingtaine d’emplois.

Le quadrilatère ne manquera pas d’activité, puisque les deux CPE sont voisins de deux écoles, l’école secondaire des Hauts-Sommets et l’école primaire Sans-Frontières. En réponse à une question de la directrice générale Louise Lafleur, le conseiller municipal François Poirier a même ajouté que la Ville prévoit un parc dans le secteur. Puisque le site est parmi les plus élevés de Saint-Jérôme, le conseil municipal envisagerait même d’y créer un belvedère.

Un peu de précision

Pour les adeptes de vocabulaire public, notons que Les Mille-Pattes est un centre de petite enfance, un CPE, ainsi qu’un bureau coordonnateur de la garde en milieu familial. Outre son rôle de garder des enfants, l’organisme coordonne aussi un réseau de services de garde en milieu familial, essentiellement des famillles qui gardent entre 6 et 9 enfants.

Cela représente au total 160 places en CPE dans deux édifices, en plus de 816 places dans des familles. Pourquoi ne pas dire «garderie»? Parce que ce terme est réservé aux garderies privées, voilà.

Enfin, TopoLocal vous confirme que le terme «enfant» désigne toujours votre progéniture. N’est-ce pas l’essentiel?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend