fbpx
Causes, Histoire, Lieux, Topos

Le local des Aigles est à vendre

Le local de l’Ordre Fraternel des Aigles à Saint-Jérôme a été mis en vente parce que le club social, jadis parmi les plus actifs de Saint-Jérôme, ne fait plus ses frais.

Selon un membre qui a tenu à garder l’anonymat, le club s’est résigné à cette option à cause de la diminution constante du membership depuis quelques années. L’édifice de la rue Fournier, construit en 1940, affiche à vendre depuis quelques jours. L’évaluation municipale est de 295 000$.

En plus des activités organisées par les membres, le bar et la salle de réception ont longtemps généré des revenus pour l’organisme, mais cette source est quasi épuisée. Le bar n’est plus ouvert que 5 jours par semaine, de 15h à 19h.

Lorsque nous sommes passés pour nous enquérir des rumeurs, la préposée nous a d’ailleurs dit: «Dites aux gens qu’on est encore là, même si les rumeurs disent qu’on est fermés.»

Un ordre plus que centenaire

Fondé en 1898 aux États-Unis, l’Ordre des Aigles est un organisme de bienfaisance reconnu au Québec comme organisme à but non lucratif. Ses membres organisent des activités pour venir en aide à leurs semblables moins fortunés et à soutenir la recherche destinée à enrayer la maladie sous toutes ses formes.

Les pères de la Fête des Mères

Certains attribuent aux Aigles l’origine de la Fête des Mères, puisque c’est un membre de l’organisme, Frank E. Hering,  qui aurait été le premier à faire allusion à une journée spéciale en hommage aux mères, dans un discours prononcé en 1904.

La paternité de la Fête des Mères n’est pas reconnue unanimement à Hering, mais il a certes fait partie de ceux qui ont contribué à faire progresser l’idée, jusqu’à ce que les États-Unis d’Amérique en fassent une fête officielle en 1914.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend