Culture, Lieux, Opinions, Topos

Le ciné-parc, loisir familial en voie d’extinction

Je suis allé au ciné-parc avec ma famille début juillet. C’était une activité agréable. Le film qu’on a vu était bien, mais c’est le fait d’être allé le voir dehors, avec l’auto, qui était spécial.

Il reste 5 ciné-parc ouverts au Québec, il y en avait encore 10 ouverts en 2011. Le plus près de Saint-Jérôme, à Saint-Eustache, est aussi le plus gros, avec ses 5 écrans.

C’est peut-être le temps d’y aller pour vous aussi, pour que vos enfants puissent raconter à leurs enfants, un jour, qu’il y avait du cinéma dehors dans le temps…

Les films commencent vers 21h, ou un peu plus tôt à mesure que les journées raccourcissent… les soirs où il ne pleut pas.

Services locaux

Une soirée agréable et pas chère

On pensait rencontrer des voitures remplies de jeunes drogués, violents et irrespectueux, comme on en voit à la télévision! (Mes réflexes de bon papa ne sont pas plus purs que n’importe qui…)

Il y avait finalement beaucoup de jeunes familles, une sorte de festival de la mini-fourgonnette, de glacières et de chaises pliantes. Il faut dire que le film était famille.

Il nous en aura coûté 20$ pour entrer. Tous mes enfants étaient assez jeunes pour ne pas payer. Pas besoin de cacher personne dans le coffre.

Publicité

Et si j’avais été plus économe (vous pouvez aussi dire plus cheap), on aurait apporté nos friandises pour économiser encore plus.

Avant que tombe la nuit et que le film commence

cine-parc-ecran

Fermé à Saint-Jérôme depuis 1985

Il y a bien eu un ciné-parc à Saint-Jérôme. Il est fermé depuis 1985, trente ans. Il était sur le site de Doppelmayr aujourd’hui, au bord de l’autoroute 15.

Cet extrait d’un article de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord l’explique très bien:

Ciné-parc Saint-Jérôme

En 1973, un ciné-parc s’installe près de l’autoroute des Laurentides, sortie 27 (actuellement sortie 43 ouest, Parc industriel, montée Saint-Nicholas, site de Doppel Mayr Ski Lift Co.). Il accueille les automobilistes cinéphiles. Un immense terrain est divisé en lots de stationnement. C’est un cinéma Odéon qui offre 1 000 places pourvues chacune d’un appareil de son qu’on accroche à l’intérieur du véhicule sur une vitre entrouverte. Une gigantesque toile de projection fait face au public. Un restaurant-dépanneur accommode les fervents de friandises. La projection qui commence à la tombée du jour se termine aux petites heures du matin. On y voit des familles, parents accompagnés d’enfants en pyjamas, des groupes d’amis, des amoureux.

En 1980 le terrain est divisé en deux sections où on présente des programmes différents. Une section peut accueillir 772 véhicules et l’autre 482, le ciné-parc offre donc 1 254 places. Cinq ans plus tard, en 1985, il cesse ses activités.

 

Publicité

Une petite tournée des derniers ciné-parcs

Près de nous, celui de Saint-Ambroise, près de Joliette, a fermé en 2012 et celui de Laval est fermé au moins depuis 2007, à en croire les images de Google Street View, même si les écrans sont toujours visibles sur le bord de l’autoroute 15.

Le ciné-parc de Drummondville est fermé depuis 2013, mais beaucoup de gens aimeraient qu’il rouvre.

1996, tout un été de programmation et beaucoup de soleil au Ciné-Parc de Drummondville! (Photo: Louis Pelletier)

Posted by Un Ciné-Parc à Drummondville SVP Partagez on jueves, 26 de marzo de 2015

Celui de Saint-Nicolas, sur la rive Sud de Québec, a fermé l’an dernier.

Services locaux

Ceux qui sont encore ouverts:

Les autres ont tous 2 écrans:

>

Send this to a friend