Lieux, Personnes, Politique, Santé

Nouveau CHSLD à Saint-Jérôme

Jean-François Foisy, pdg du CISSS des Laurentides, Gaétan Barrette, ministre de la Santé, Martine Lauzon, coordonnatrice des comités des résidents et des usagers, Guy Ouellette, député de Chomedey, Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme et Alain Paquette, adjoint au pdg du CISSS.

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi un appel d’offres pour la construction d’un centre d’hébergement et de soins de longue durée(CHSLD) à Saint-Jérôme.

À proximité de l’hôpital

Le nouvel édifice sera érigé à proximité de l’hôpital et devrait être prêt à la fin de 2017. Il aura une superficie de 14 374 mètres carrés, répartis sur quatre étages destinés à l’hébergement. Le CHSLD de Saint-Jérôme, à terme, comportera 212 lits et pourra accueillir les résidents des centres d’hébergement Youville et L’Auberge, dans un cadre plus fonctionnel, sécuritaire et mieux adapté à leurs besoins.

Le nouvel édifice sera situé sur des terrains qui appartiennent déjà à l’hôpital, mais aura sa façade sur la rue Rolland.

Moins de places qu’avant

On ne parle donc pas de nouvelles places, mais bien de remplacer des installations devenues désuètes. Au net, une fois les travaux terminé, les 224 lits actuels de l’Auberge et de Youville seront remplacés par 212 lits, soit 12 de moins qu’auparavant. Le CISSS compte faire appel au privé pour combler les 12 places manquantes.

Rien n’est encore prévu quant au sort des anciens centres d’hébergement, situés sur les rues Danis et Laviolette respectivement. Selon Myriam Sabourin, porte-parole de l’hôpital, le dossier est à l’étude et dépendra de l’état des édifices existants ainsi que des besoins opérationnels. Si aucune hypothèse n’est écartée, il n’existe pas de plan précis en ce moment.

Environ 54M$

Le budget autorisé pour la réalisation des travaux est de 46M$, auquel se rajouteront les coûts pour le mobilier et l’équipement, estimés à 3,4M$. Du même coup, Québec a aussi annoncé une allocation de 1,8M$ pour la modernisation des services alimentaires de l’hôpital. Les travaux accessoires porteront le total autour de 54M$.

Chambres individuelles

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, a mentionné que les nouveaux locaux auront un impact positif non seulement sur les soins et services, mais aussi sur le mieux-être et le confort des usagers, notamment grâce à des chambres individuelles et à un milieu de vie plus agréable. Les 212 lits du nouvel édifice seront tous dans des chambres privées.

Christiane Saint-Pierre, ministre responsable de la région des Laurentides, a déclaré «les aînés de la région auront accès à de meilleurs soins et services, et leurs proches pourront leur rendre visite dans un cadre plus convivial et intime. Le personnel du CHSLD pourra lui aussi bénéficier d’un environnement de travail plus moderne et fonctionnel ».

Maher enchanté

Lors de la séance du conseil munipal mardi soir, le maire Stéphane Maher s’est réjoui de la nouvelle: «C’est une journée historique aujourd’hui. Québec reconnaît enfin les besoins de notre région. Ce CHSLD sera le plus gros au Québec! C’est une bonne nouvelle.»

La maire a aussi parlé de l’aile psychiatrique qui est en attente de plus de lits, un besoin qu’il juge urgent: «Quand l’aile psychiatrique n’a plus d’espace, les gens en détresse se retrouvent à la rue. Ces gens-là n’ont pas besoin de la police, ils ont besoin d’aide.»

>

Send this to a friend