fbpx
Lieux, Politique, Topos

Le local de Pierre Dionne Labelle a été inauguré

Lors de l'inauguration du local, Matthew Mulcair, le fils de Tom qui habite dans la région, est venu saluer son candidat préféré, accompagné de sa famille.

C’est le jeudi 17 septembre 2015 qu’avait lieu l’ouverture officielle du local de campagne électorale de Pierre Dionne Labelle, candidat néo-démocrate.

L’événement visait à inviter les citoyens à échanger avec leur député sortant de Rivière-du-Nord et de rencontrer les bénévoles.

En tout, 200 personnes étaient attendues au cours de la soirée.

Un député confiant

Pierre Dionne Labelle se dit confiant en vue des élections du 19 octobre prochain. «Oui je suis confiant. Partout où on va, on a un très bel accueil», dit-il. Celui qui a remporté une forte majorité en 2011 mentionne également qu’il est plus organisé et mieux préparé.

Il souligne aussi que «l’orange est à l’honneur» et que les citoyens sont plutôt réceptifs au message du parti. Le candidat explique qu’il est «en politique pour changer les choses».

Le néo-démocrate est fier du cadre financier de son parti et mise sur son expérience des enjeux locaux tels que les problèmes liés au logement et à la pauvreté pour sa réélection.

Même si la campagne électorale est plus longue que les précédentes puisqu’elle comprend 78 jours, M. Dionne Labelle dit qu’«il faut prendre ça une journée à la fois». Son équipe veut profiter au maximum du temps alloué pour être plus présente sur le terrain.

Les bénévoles sont aussi très satisfaits de l’emplacement du local qui est près de la piste cyclable, du cégep et de la gare de Saint-Jérôme.

Il faut battre Harper

Une militante qui avoue voter pour le NPD que depuis très récemment explique qu’«avec ce qui se passe au Québec, on n’a pas vraiment le choix». Elle souligne que M. Mulcair, chef du parti, est le seul capable de défaire Stephen Harper, premier ministre du Canada et chef conservateur.

Un des membres de l’équipe de M. Dionne Labelle mentionne sur un ton grave qu’«il faut battre Harper». Selon lui, le NPD est bien ancré dans la région et a prouvé lors des quatre dernières années qu’il peut former un gouvernement à Ottawa.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend