fbpx
Personnes, Sports, Topos

Key West à vélo (3): jusqu’au bout de la route

TopoLocal rejoint Jacques Desjardins à sa destination ultime de Key West, en Floride, au mille zéro de la route 1. Son excursion, un rêve de retraite, se termine après 55 jours. Il aura pédalé de Ogunquit à Key West, tout le long de la côte Est des États-Unis.

Pause ouragan

Nous l’avions quitté le premier octobre, alors qu’il s’arrêtait pour laisser passer l’ouragan Joaquin.

Il avait alors parcouru le Maine, le New Hampshire, le Massachusetts, le Rhode Island, le Connecticut, l’état de New York, la Pennsylvanie, le New Jersey, le Maryland, et la Virginie.

Devant lui, il restait les Carolines, du nord et du sud, la Georgie, et la Floride. Voici le récit de son mois d’octobre et de son arrivée à destination.

Jour 24 – De retour sur la route

Richmond, Virgine – 6 oct. «J’ai enfin repris la route après une pause à Fredericksburg imposée par l’ouragan. Je me dirige vers la capitale de la Virginie, Richmond. Les USA sont un monde de contrastes, la température aujourd’hui était froide et le temps venteux. J’ai été très impressionné par la saleté sur le bord de la route: canettes de toutes sortes, papiers, verre, etc. Je pense que si j’avais ramassé toutes les bouteilles et canettes pour les vendre, je serais millionnaire!

velo jacques desjardins floride

J’ai aussi fait deux rencontres intéressantes aujourd’hui: Bruce, le Californien d’origine qui remonte vers le nord, jusqu’à Philadelphie. Un gars cool! Pas stressé non plus; il m’a donné plein de bons conseils.

velo jacques desjardins floride

J’ai aussi croisé Flo, qui travaille chez Burger King à Richmond. Un cœur sur 2 jambes, cette Flo! Mon projet l’a tellement emballée qu’elle faisait le tour du resto pour me présenter à tout le monde. Elle m’a donné des coupons pour des repas gratuits chez Burger King.
C’est aussi le temps de la chasse par ici. On entend des coups de feu et de temps à autre, on croise des chevreuils dans une boîte de pick-up!

Jour 26 – On entre dans le sud

velo jacques desjardins floride

Frontière de la Caroline du nord – 8 oct. «J’entre dans le sud et tout de suite les routes sont moins adaptées aux cyclistes. C’est nettement plus rural ici et il y a moins de services. Mais les gens sont toujours aussi gentils.»

Jour 27 – La mer

velo jacques desjardins floride

Outer Banks, Caroline du nord – 9 oct. «Après une journée à rouler pratiquement sur des autoroutes, j’arrive sur le bord de l’Atlantique, que je revois pour la première fois depuis que j’ai quitté Ogunquit. Je longerai maintenant la mer pour arriver samedi au phare de Cap Hatteras. Le vent souffle toujours ici, rien ne sert de résister, il faut simplement faire avec. Ma tente à volé une dizaine de pieds dans les airs aujourd’hui et j’ai dû courir après pendant plus de 100 mètres. Mais la nature est superbe…»

Jour 31 – Cap Hatteras, le sable, le vent…

Cap Hatteras, Caroline du nord – 13 oct. «J’ai passé 3 jours dans le parc national de Cap Hatteras. C’était très venteux .Ma tente a même fait un vol de 200 pieds avant d’aboutir dans un arbre. On comprend pourquoi les frères Wright ont fait le premier vol ici sur le cap à Kitty Hawk. Les gens ici sont tellement friendly, tout le monde se parle, et les gens semblent sincèrement intéressés à toi quand ils te parlent. J’ai été invité à déjeuner et à souper! C’est très agréable.»

velo jacques desjardins floride
J’ai pris cette photo du fameux phare de Cap Hatteras. C’est le biggest in the states. Il a été déplacé parce que la mer avançait trop dans les dunes.

velo jacques desjardins floride

L’autre photo fait voir mon lieu de camping dans les dunes du parc national.

velo jacques desjardins floride

«J’ai aussi photographié la plage où je me suis imaginé dans la peau de Tom Hanks naufragé qui cherche Wilson!
Enfin lundi, après deux traversiers, je suis sorti du parc. Sur le traversier, j’ai rencontré mes premiers Québécois depuis le début du voyage. Des gens de Dunham.
Je veux également ajouter qu’ici on se croirait parfois voilà 20 ans au Québec. Il y a de la publicité de cigarettes partout. Elles sont vendues pas cher et les gens fument beaucoup. Enfin, sur les tables ici, c’est Pepsi! Je crois d’ailleurs que le Pepsi a été inventé par quelqu’un d’ici.»

Jours 35 à 37 – Encore et toujours du vent!

Le tracé de Jacques se met à longer la mer en Caroline. «Mardi a été une journée difficile. C’est très venteux ici et j’ai pédalé toute la journée contre un vent de face qui semblait assez fort pour m’arracher des dents. La récompense en soirée: j’ai dormi dans ma tente à 50 pieds de la mer.
Dans ce coin des USA, les forces armées sont omniprésentes. Ici se trouvent les bases américaines parmi les plus importantes, ainsi que des dépôts de munitions considérables. Je suis passé à Wilmington: c’est une ville à visiter.

velo jacques desjardins floride

velo jacques desjardins floride

Après ma troisième journée en Caroline du nord, c’est la Caroline du sud dès demain, avec une pause à Myrtle Beach. En cours de journée, j’ai fait mon troisième traversier en Caroline du nord. Cette fois, je suis passé gratuitement après avoir fait un bout de route avec un cycliste nommé John. John connaissait George, le responsable du traversier, qui nous a offert le passage gratuit!

Jour 38 – Vacances à Myrtle Beach

Myrtle Beach, Caroline du nord, – 20 oct. «En grande forme après deux jours de repos à Myrtle Beach, toute une journée de vélo: 170 km de Myrtle Beach jusqu’à Charleston.

velo jacques desjardins floride

Mon incident du jour: j’ai emprunté la mauvaise voie pour traverser cet énorme pont. J’ai eu droit à une escorte de 3 voitures de police… Ils ont été très gentils.»

Jour 39 – Charleston

velo jacques desjardins floride

Charleston, Caroline du Sud, 21 oct. «Ici, on est dans le sud classique et élégant, la ville a beaucoup d’histoire et on se jurerait par moments dans le film Autant en emporte le vent. Beaucoup de cachet et de civilité mais un bémol si vous êtes sur deux roues: c’est pas vraiment une ville pour les cyclistes, donc j’ai roulé tout le temps sur le trottoir. Il y a peu de pistes cyclables ici, on sent qu’on roule un peu sur le bord d’une autoroute. Sauf qu’il y a des palmiers…»

Jours 40-41 – Georgia on my mind

Statesboro, Georgie, 23 oct. La Georgie, c’est l’état de la cacahuète. Peanuts partout. Dans cet état souvent rural, Jacques vit un choc culturel. «C’est différent ici. Je me suis arrêté dans un dépanneur en pleine campagne et les gens avaient des revolvers à la ceinture. On est loin du Québec…»

velo jacques desjardins floride

«C’est définitivement pas un endroit très vélo, mais les automobilistes sont très polis. ils me laissent vraiment toute la place, mais je sens que parfois ils me regardent avec mon vêtement rouge, mes lunettes et mon casque, un peu comme si j’étais un martien. C’est charmant, mais spécial.»

Jour 42 – Au coeur de la Georgie

Guyton, Georgie, 24 oct. «Une super belle journée de vélo dans les routes de la Georgie. Elles sont très agréables, les quelques rares automobilistes sont courtois, et il fait un temps superbe. C’est la totale!»

velo jacques desjardins floride

Jour 43 – Pause famille

Savannah, Georgie, 25 oct. «Une belle rencontre avec mon frère et ma belle-soeur. Ils passent ici à Savannah en Georgie et on fera ensemble une excursion du côté de St-Augustine que j’ai bien hâte de visiter.»

Jour 44 – Coup de coeur

velo jacques desjardins floride

St-Augustine, Floride, 26 oct. – «J’ai eu un coup de coeur pour St-Augustine, la plus vieille ville d’Amérique du Nord. L’architecture est superbe, c’est une ville qui a beaucoup d’histoire.»  St-Augustine est le lieu du tout premier peuplement de l’Amérique du Nord par des explorateurs espagnols, en 1565. La ville tient son nom de l’espagnol San Agustin.

Jour 46 – Toujours la beach

velo jacques desjardins floride

Coco Beach, Floride, 27-28 oct. Ici Jacques se retrouve au coeur de la Floride des vacanciers. «Toujours sur la magnifique route A1, qui longe la mer le long de la côte est. Rodger Brulotte dirait Beach! Beach! Beach!»

Jour 48 – Bord de mer

Sainte-Lucie, Floride, 30 oct. «Je visite le bateau de mon frère, qui est à la marina de Sainte-Lucie.»

Jour 50, – 4e crevaison

velo jacques desjardins floride

Hollywood, Floride, 1er nov. «Beaucoup de fragments de verre sur la chaussée en Floride. J’ai dû m’arrêter pour réparer ma roue arrière.»

Jour 52 – Pause à Miami

Miami, 3 nov. Une ville inévitable.

velo jacques desjardins floride

Jour 53 – Le pont de Key Largo

velo jacques desjardins floride

Miami, Floride, 4 nov. «Après 2 jours de pause, je traverse Miami et je m’engage vers les Keys. C’est comme un retour au travail!»

Jour 54 – Le seven mile bridge

velo jacques desjardins floride

Long Key, Floride, 5 nov. «J’ai traversé le fameux pont de 7 milles avec un solide vent arrière tout le long. Je roulais entre 35 et 38km/h!»

Jour 55 – Key West

velo jacques desjardins floride

Key West, Floride, 6 nov. Barbu et basané, Jacques n’a pas encore goûté l’automne. «Quel beau trip! écrit-il à ses amis. En parcourant les 20 derniers kilomètres, j’ai vécu beaucoup d’émotions en me rappelant le trajet parcouru depuis le début. Maintenant, j’ai hâte de retrouver ma douce et ma famille, et de raconter tout cela à mes amis.»

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend