fbpx
Lieux, Photo, Réflexions, Topos

Brume au centre-ville de Saint-Jérôme

Vue des locaux de la Chambre de commerce et d'industrie de Saint-Jérôme, le stationnement de la rue De Villemure dans la brume, début décembre.

Toute cette pluie tombée commence à remonter, à cause du temps chaud(non-froid) du 2 décembre.

C’est donc une fin d’après-midi brumeuse, embrouillardée*, brumassée* qui s’est installée au centre-ville de Saint-Jérôme.

En quelques minutes, il y avait du mystère sur tous les coins de rue. Des sons lointains qu’on n’arrivait plus à situer. Et un cadre parfait pour le suspense.

Cela n’avait pas été une journée lumineuse, mais la situation est devenue encore plus intense lorsque le soleil, caché par les nuages, s’est couché définitivement.

«C’est l’incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume», aurait écrit Oscar Wilde dans Le Portrait de Dorian Gray.

On ne sait trop ce que M. Wilde pouvait qualifier de merveilleux, on vous laisse réfléchir en regardant les images.

*Ces mots ont été inventés.

L’intersection des rues Parent et de la Gare

wpid7339-20151202-brume-centre-ville-saint-jerome-2.jpg

Une fois la nuit tombée, coin De Villemure et Parent

wpid7345-20151202-brume-centre-ville-saint-jerome-5.jpg

Au même endroit, tourné vers le parc Labelle

wpid7343-20151202-brume-centre-ville-saint-jerome-4.jpg

Vous avez d’autres belles images de brume? Envoyez-nous les à [email protected] ou taguez-nous sur Instagram @stjerometopo.

Clocher de la cathédrale dans les brumes #stjerome

Une photo publiée par TopoLocal Saint-Jérôme (@stjerometopo) le

>

Send this to a friend