fbpx
Affaires, Lieux, Politique, Topos

Baisse de taxes pour les entreprises et contrôle des dépenses au budget 2016

Le budget de la Ville de Saint-Jérôme a été adopté à l’unanimité ce soir 15 décembre à l’Hôtel de région. C’est un troisième budget consécutif prévoyant une croissance presque nulle des dépenses.

Dans sa vue d’ensemble sur l’avenir de la ville qu’il dirige, le maire Stéphane Maher était revenu maintes fois sur le besoin de contrôler les dépenses pour maintenir les taxes à un niveau raisonnable, et à chercher à faire croître Saint-Jérôme en favorisant des investissements porteurs de potentiel économique.

Fidèle à son plan et à ses engagements électoraux, le maire de Saint-Jérôme a annoncé que la majorité des propriétaires de Saint-Jérôme, en fait 77%, auront une augmentation nulle ou une légère baisse de taxes en 2016.

«Le budget 2016 s’élèvera à 131 M$, une croissance de moins de 1% par rapport à l’exercice 2015, et la maison moyenne aura une diminution de 0,15% de son compte, incluant les services tarifés, alors que l’ensemble du secteur des affaires connaîtra une diminution de 1,55%», a déclaré M. Maher.

On prévoit des revenus à la hausse

«Alors que les dépenses ont été stabilisées, les revenus devraient être à la hausse de 2,5%, grâce à la vigueur de la construction à Saint-Jérôme. Si la tendance se maintient, la Ville franchira un nouveau record annuel avec près de 200 M$ d’investissements. Notre nouvelle stratégie de développement économique devrait nous permettre de poursuivre dans le même sens», a fait savoir par communiqué Benoit Beaulieu, président de la Commission des finances et conseiller municipal.

La maison moyenne

Une maison de valeur moyenne évaluée à 217 000$ à Saint-Jérôme aura un compte de taxes de 2380$ en 2016, incluant les services tarifés, soit une baisse de 10,84$ par rapport à 2015.

En détail, le taux de base pour la taxation sera de 0,91$ du 100$ d’évaluation incluant le service de dette, un gel par rapport à 2015. Les services tarifés seront maintenus au niveau de l’an dernier.

Le tarif annuel pour l’eau a été fixé à 160$ par unité d’habitation. Le tarif pour l’assainissement des eaux demeurera à 87$. La taxe pour l’enlèvement des ordures ménagères et des matières recyclables sera de 145$.

Les propriétés situées dans les secteurs sans services d’aqueduc et d’égout auront pour leur part une légère augmentation. En revanche, elles demeurent les moins taxées.

Baisse de taxes pour les propriétés d’affaires

Quant aux immeubles non-résidentiels, soit l’industrie, les commerces et les services, le budget 2016, dans le but de rendre Saint-Jérôme plus attrayante  comme destination d’affaires, le budget prévoit une réduction du compte de taxes de 1,55%, soit de 0,04$ du 100$ d’évaluation.

«Cette stratégie, pièce maîtresse de notre plan stratégique, aura comme impact de créer de la richesse pour Saint-Jérôme par des investissements privés qui profiteront à toute la communauté», a ajouté le maire.

Services améliorés

Ce budget survient alors que la Ville prévoit de nombreuses améliorations touchant directement les services aux citoyens, notamment l’ouverture du nouvel aréna de deux glaces, le fonds d’aide communautaire, des améliorations au transport et au stationnement.

M.Maher a notamment mentionné la navette destinée à faciliter le stationnement au centre-ville, l’augmentation de la présence policière dans les rues, le nouveau schéma de couverture de risques et des changements organisationnels qui visent à optimiser les services aux citoyens.

Le maire a rappelé qu’en vertu de son rôle de pôle régional, le réseau routier et les infrastructures de stationnement sont sollicités comme si la ville comptait 100 000 habitants, alors qu’elle en comptait près de 72 000 en 2014.

Le maire est revenu sur le souci de son conseil de maintenir un climat d’ouverture et de dialogue avec les citoyens, indiquant que la Ville poursuivra les initiatives en ce sens.

Les consultations sur le plan stratégique, les sondages en ligne et les rencontres qui auront lieu en début d’année sur le stationnement et sur le développement du centre-ville témoignent selon lui de cette approche citoyenne.

Une ville plus verte

Dans une perspective de développement durable, la Ville a l’intention de revoir la gestion de ses véhicules, avec plus de 350 véhicules et une vocation axée sur le transport propre, le maire estime que Saint-Jérôme doit être «exemplaire» à ce chapitre.

Elle préparera aussi un plan directeur pour la protection et la mise en valeur du secteur du lac Jérôme. Enfin, le site de matières sèches de la rue Filion sera fermé et les activités déménageront dans le parc industriel, près de l’écocentre qui sera lui aussi transféré dans un espace adapté à sa grande fréquentation.

Il ne neigeait pas non plus, le 4 décembre 2009, quand tous les véhicules de déneigement étaient réunis le temps d'une photo de famille.
Il ne neigeait pas non plus, le 4 décembre 2009, quand tous les véhicules de déneigement étaient réunis le temps d’une photo de famille.

Programme triennal d’immobilisations

Quant aux immobilisations, la valeur des projets retenus en 2016 s’élève à 30,9 M$, dont 18,7 M$ seront affectés aux infrastructures, 2,75 M$ aux bâtiments, 1,4 M$ à la machinerie, outillage, équipement, puis 8,1 M$ aux parcs.

Grands projets dès l’an prochain

Parmi les projets qui seront réalisés dès l’an prochain, mentionnons le développement du Quartier des arts et du savoir, le développement du parc multisports, un projet de jardins urbains et la mise en valeur de la rivière du Nord.

S’ajoutent des améliorations du réseau routier dans tous les secteurs de la ville, la mise aux normes du puits Bertrand et une amélioration de la capacité du puits Joli-Bourg, le déménagement de la voirie municipale ainsi que la réfection d’un tronçon de la rue des Pins.

Freiner les dépenses tout en maintenant le niveau de service

«Nous avons l’ambition de faire de Saint-Jérôme une destination par excellence et une cité régionale prospère, enviée, et qui répond aux attentes de la population, a dit le M. Maher. Ce budget démontre qu’il était possible de freiner la croissance des dépenses tout en maintenant le niveau de services, tout en investissant dans les infrastructures et dans la promotion des attraits de la ville.»

Il a remercié «les nombreux citoyens et partenaires qui partagent cette ambition, nous encouragent et nous manifestent leur appui».

Le maire a aussi souligné l’excellent travail des fonctionnaires municipaux dans l’exercice de préparation du budget, en plus de remercier les conseiller membres de la Commission des finances, soit Benoit Beaulieu, Mario Fauteux et André Marion.

Paiement des taxes

Comme c’est le cas présentement, il sera toujours possible de payer les comptes de taxes en quatre versements.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend