fbpx
Incidents, Personnes, Topos

À la recherche d’autres victimes de Simon Drouin

Simon Drouin a été arrêté par la police de Saint-Jérôme dans une résidence d'Arundel, le 11 février 2016.

La police de Saint-Jérôme a arrêté Simon Drouin, hier dans une résidence d’Arundel. Il a reçu aujourd’hui, au Palais de justice de Saint-Jérôme, 12 chefs d’accusation de leurre informatique, incitation à des contacts sexuels et pornographie juvénile.

La dizaine de policiers et d’enquêteurs de Saint-Jérôme ont arrêté l’homme de 31 ans tôt jeudi et ont aussi saisi du matériel informatique et des preuves en lien avec les infractions présumées. C’est une enquête qui avait débuté à l’automne 2014, il y a près de 18 mois.

Le Service de police de Saint-Jérôme a indiqué que l’enquête a permis de démontrer que l’internaute suspect utilisait les réseaux sociaux pour approcher des jeunes adolescents de moins de 16 ans. Il avait ensuite des conversations à caractères sexuel avec ceux-ci, dans au moins deux cas pour ce dossier.

L’accusé est détenu d’ici la suite des procédures, prévues pour le 16 février, alors qu’on fera des représentations pour sa remise en liberté.

D’autres victimes?

Les enquêteurs ont des raisons de croire que Simon Drouin aurait pu faire d’autres victimes, probablement masculines. C’est pourquoi ils diffusent une photo de son visage.

Toute information peut être transmise de façon anonyme et confidentielle au département des enquêtes criminelles du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme auprès de la sergente/détective Mélanie Millard au 450-432-3000 poste 2254. On peut laisser un message sur la boîte vocale.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend