fbpx
Causes, Personnes, Sports, Topos

Course des Flocons, une réussite des Sa’Coches

Le froid n'a pas empêché ces braves coureurs de prendre part à la première édition de la Course des Flocons sur le lac Rond à Sainte-Adèle, le 14 février 2016.

Pour la Saint-Valentin, avait lieu sur le lac Rond de Sainte-Adèle la Course des Flocons par le groupe des Sa’Coches au profit de la Fondation Maude Gauthier, qui vient en aide aux enfants malades des Pays-d’en-Haut et à leur famille.

Sous un beau ciel bleu et avec la température la plus froide de l’hiver, les participants se sont élancés sur le lac soit à la course ou à la marche, pour effectuer des boucles de 1, 3, 5 ou 10 kilomètres.

L’implication des nombreux bénévoles, de la Ville de Sainte-Adèle, de plusieurs marchands et de TopoLocal Pays d’en Haut comme partenaire média majeur, auront fait de cette première course un événement que tous les participants se souviendront avec plaisir.

Le groupe de huit femmes qui composent les Sa’Coches ont fait un travail des plus remarquables du début à la fin de ce bel événement était le premier du genre pour elles. Chapeau mesdames pour votre réussite!

Cette Course des Flocons, qui en était à sa première édition aura permis d’amasser plus de 1450$ qui seront remis à la Fondation Maude Gauthier.

Il est à espérer que ce bel événement se reproduise l’an prochain dans le cadre de l’activité Les Plaisirs d’hiver de la Ville de Sainte-Adèle.

Toute une équipe

Voici le groupe des « Sa'Coches » qui a fait de cet événement une réussite. Il s'agit de Marie-Christine Jaunasse, Diane Senechal, Annie Gauthier, Dominique St-Louis, Nathalie Vallières, Sylvie Tisserant, Danielle Tremblay et Julie Roy.
Voici le groupe des Sa’Coches qui a fait de cet événement une réussite: Marie-Christine Jaunasse, Diane Senechal, Annie Gauthier, Dominique St-Louis, Nathalie Vallières, Sylvie Tisserant, Danielle Tremblay et Julie Roy.

Une participation très appréciée

Marie-Christine Jaunasse, fondatrice de la Fondation Maude Gauthier s'est adressé personnellement à chaque groupe de départ.
Marie-Christine Jaunasse, fondatrice de la Fondation Maude Gauthier s’est adressée personnellement à chaque groupe de départ.

Le froid n’a pas manqué le rendez-vous

Pour les premières courses du matin, l'évidence du froid était très visible.
Au début de la journée, la petite fumée donne une idée de la température.

Quel froid?

Pendant que leurs parents prenaient part à la curse, ces deux jeunes mousses se sont amusé dans la neige sans souffrir du froid sous la surveillance des grands parents.
Pendant que leurs parents prenaient part à la course, ces deux jeunes mousses se sont amusés dans la neige sans souffrir du froid, sous la surveillance des grands-parents.

On se tient au chaud en s’amusant

Les bénévoles aidés des des mascottes se sont amusé comme des fous tout en encourageant les coureurs.
Les bénévoles aidés des mascottes se sont amusés comme des fous tout en encourageant les coureurs.

Le support de son père

Certains parents comme ici le père de Virginie Lafrenière faisaient quelques mètres à chaque tout avec leur coureurs afin de les encourager.
Certains parents, comme ici le père de Virginie Lafrenière, faisaient quelques mètres à chaque tour avec leur coureur afin de les encourager.

Tout en musique

Michel Langlois s'est quant à lui occupé avec brillo de l'animation
Michel Langlois s’est quant à lui occupé avec brio de l’animation.

De toutes les façons

De l'entraide il y en avait beaucoup. Mario Gauthier a franchi le fil d'arrivé sur le dos d'un plus jeune que lui.
De l’entraide il y en avait beaucoup. Mario Gauthier a franchi le fil d’arrivée sur le dos d’un plus jeune que lui.

Un hot-dog avec ça?

Gabriel DiPatria chef au Spago accompagné de Cécile Rioux et Diane Godin ont servi des hot dog « spécial saucisse italienne » aux coureurs et bénévoles.
Gabriel DiPatria, chef au Spago, accompagné de Cécile Rioux et Diane Godin, ont servi des hot-dogs «spécial saucisse italienne» aux coureurs et bénévoles.

Les Boys étaient là aussi

OK, il y avait les huit filles des « Sa'Coches » qui faisaient un beau travail, mais il ne faut pas oublier l'aide de Serge Rioux, Christian nadeau et Daniel Tremblay
OK, il y avait les huit filles des Sa’Coches qui faisaient un beau travail, mais il ne faut pas oublier l’aide de Serge Rioux, Christian Nadeau et Daniel Tremblay.

Toutes les photos de la Course des Flocons et de ses participants sont disponibles sur monoeilphoto.com.

Photographe depuis plus de 25 ans, Michel a fait connaître les faits et gestes des gens des Pays d'en Haut et des Laurentides sur TopoLocal de janvier 2016 à juin 2017.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend