fbpx
Causes, Politique, Sports, Topos

Contre un registre des armes à feu à Saint-Jérôme

Devant le bureau du député de Saint-Jérôme et chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau, le groupe était sur le trottoir de la rue Saint-Georges, le samedi 20 février 2016. Photos par Yves Roy de Photo CDM

Il y avait plusieurs dizaines de personnes rassemblées sur le trottoir de la rue Saint-Georges au centre-ville de Saint-Jérôme ce matin. Ils demandent au gouvernement de ne pas établir un nouveau registre des armes d’épaule au Québec, ce qui est prévu au projet de loi 64.

La manifestation devait se tenir simultanément à Alma, en plus de Saint-Jérôme et on en prévoit une autre demain à Thetford Mines. Ils ont clairement fait entendre leur point de vue.

Voici un extrait de ce que la pétition demande au gouvernement du Québec:

  • De renoncer au projet de loi n° 64 visant, entre autres, la création d’un registre québécois des armes d’épaule;
  • De tenir des audiences publiques permettant aux Québécois de se faire entendre sur le sujet, qu’ils soient propriétaires d’armes à feu ou non;
  • De gérer les ressources de l’État de façon responsable en visant l’efficacité plutôt que la satisfaction des groupes de pression.

La pétition sur le site de l’Assemblée nationale du Québec comptait 35370 signatures le matin du 20 février et on pouvait la signer jusqu’au 11 mars 2016.

C’était une belle journée pour une manifestation

manif-registre-armes-feu-saint-jerome

La personne la plus armée était sur une affiche

Mueller

Devant le bureau du député, mais aussi devant un magasin de manteaux de fourrure, un sujet qui fait aussi l’objet de contestations.

manif-registre-armes-feu-saint-jerome

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend