Affaires, Culture, Opinions, Topos

RIP L’Écho du Nord… On fait quoi?

Il y a un an, après 80 années d’existence, le journal L’Écho du Nord de Saint-Jérôme publiait son dernier numéro.

Le journal n’a pas laissé de message d’adieu à ses lecteurs. Il est disparu, sans dire un mot. Sacrifié pour bonifier la rentabilité d’entreprises de distribution. Nous avons publié un texte sur l’événement.

L’Écho du Nord a été, pendant une période de son histoire, un modèle d’information régionale. On y trouvait des faits, des commentaires, des analyses, des témoignages, et des points de vue sur l’actualité locale et régionale.

Ce type de presse régionale ne se trouve plus dans l’imprimé, qui est devenu une industrie de distribution. Le média est devenu un sac de plastique. Régulièrement, il s’y trouve quelques circulaires qui comptent plus de pages que le journal.

Services locaux

Il en faut davantage

Saint-Jérôme ne peut plus se contenter d’être une ville de banlieue, et surtout, ne veut plus.

On sent chez nous un réel désir de bâtir un milieu dynamique, actif, et attrayant, autant par ses qualités économiques que par sa qualité de vie.

Une ville comme celle-là a besoin d’information, de débats, et d’idées nouvelles. Elle a besoin d’un média capable de refléter son énergie, de montrer ses réalisations, de faire connaître ses gens et de stimuler la discussion publique.

Chez TopoLocal, nous y travaillons modestement, mais le média que nous voudrions faire reste un rêve.

Publicité

Venez dire votre mot

Si vous croyez à l’information locale, venez prendre part à une première discussion.

Osons croire qu’ensemble, notre population peut se donner une voix entièrement locale, forte, imaginative et rassembleuse. Si vous lisez ces lignes, vous êtes invité. Écrivez-moi: [email protected].

>

Send this to a friend