fbpx
Lieux, Topos

Saint-Jérôme fait la guerre aux nids-de-poule

Le Service des travaux publics a déclaré la guerre aux nids-de-poule dans les rues de Saint-Jérôme. Photo fournie par la Ville de Saint-Jérôme

Le redoux et le gel sont les pires ennemis de la chaussée asphaltée, à Saint-Jérôme comme ailleurs.

«Cette année, les épisodes se sont multipliés comme rarement auparavant, et un nombre considérable de nids-de-poule sont apparus, menant la vie dure à nos véhicules. Les conditions actuelles ont forcé la Ville de Saint-Jérôme à prendre des moyens exceptionnels pour maintenir ses voies de circulation en bon état», a expliqué la conseillère municipale, Johanne Dicaire, également présidente de la commission de la voirie et des bâtiments.

Sept jours par semaine, nuit et jour

Le Service des travaux publics a affecté huit équipes à la réparation des nids-de-poule. Trois s’occupent des requêtes sur les rues principales, cinq parcourent les secteurs résidentiels en suivant les trajets de déneigement. Le soir et la nuit, de deux à trois équipes réparent les rues principales et répondent aux requêtes. Pas de pause les samedis et dimanches, puisque deux équipes demeurent à la tâche pour les rues principales.

Ces huit équipes permettent de parcourir la ville entièrement et rapidement. Lorsqu’elles ont terminé la réparation des nids-de-poule inscrits sur leur liste, les équipes refont le trajet afin de réparer les trous apparus depuis leur dernier passage. Et ainsi de suite, sans relâche.

Une détérioration inévitable, mais qu’on peut ralentir

Une nouvelle chaussée asphaltée se dégrade lentement. Après une dizaine d’années, selon le poids des véhicules et la fréquence de leurs passages, le phénomène de détérioration s’accélère. Les opérations de planage et de pavage permettent de prévenir l’apparition de fissures et de trous, et de prolonger la vie utile de la chaussée parfois de cinq à dix ans. C’est pourquoi, la ville a augmenté son budget annuel pour la réfection de la chaussée.

La participation des citoyens

Les citoyens peuvent rejoindre le Service des travaux public en signalant les nids-de-poule par l’intermédiaire de la Centrale du citoyen, au 450-569-5000, ou en ligne.

La Centrale aussi a augmenté temporairement son effectif pour répondre aux nombreuses demandes.

 

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend