fbpx
Topos

La photo pas de zoom, ça vous tente?

Croyez-vous que votre objectif zoom vous rend paresseux? Chose certaine, c’est fort commode. Peu importe où l’on se place, un objectif zoom permet de «rapprocher» ou «éloigner» son sujet. Il permet de modifier à volonté l’angle de prise de vue, d’aller du plan d’ensemble au gros plan, etc.

Un zoom, ça vous évite aussi de passer du temps à changer d’objectif. Ça vous permet de partir sans vous encombrer d’un gros sac, que ce soit en vacances ou pour une simple randonnée.

Ça fait beaucoup d’avantages, mais je m’entête à garder mes objectifs à focale fixe et je m’efforce de les emmener, de temps à autre, prendre une marche.

Guy Authier, qui a travaillé aux ventes pour Nikon durant une grosse partie de sa vie active, a été l’inspiration de cet article. Il affirme sans détour que son «kit» de retraite rêvé serait, (évidemment chez Nikon) d’abord, un boïtier Df – «pour le look que donne son capteur» dira-t-il, ajoutant que c’est le moins numérique de tous. Mais son choix d’objectifs serait, sans hésiter, une série de focales fixes plutôt que des zoom.

Bon, je vous entends déjà me traiter de vieux! ( M. Authier a le même âge que moi….)  Vous avez raison! C’est fort possible que ce soit mon âge qui explique mon affection presque fétichiste pour les focales fixes comparativement aux objectifs zoom.

L’amour et le sens pratique

Ceci dit, on parle d’affection et non de sens pratique, puisque je dois vous avouer que je passe le gros de mon temps avec deux zooms: un 16-35mm et un 70-200mm (sur un appareil plein capteur). Et, tout petit au fond de mon sac …un 50mm.

Si ça vous intéresse, je vous expliquerai pourquoi j’ai choisi cette combinaison d’objectifs dans un autre texte de ce blog. Mais pour l’instant, revenons au lien affectif que j’entretiens avec les focales fixes.(Si vous faites la conversion pour un appareil APS-C, mon «kit» équivaut à un 24-50mm et un 100-300mm. Pour simplifier le texte, chaque fois que je parlerai d’une focale dans ce texte, ce sera pour un plein capteur. Vous n’avez qu’à multiplier par 1,5 pour imaginer l’équivalent.)

C’est quoi une focale fixe?

Les objectifs à focale fixe couvrent toujours le même angle de prise de vue et offrent le même degré de rapprochement apparent du sujet. Il en existe plusieurs, mais les focales les plus répandues sont 28, 35, 50, 85, 100, 135, 200, 300 et 500mm, et davantage dans certains cas.

Des objectifs différents

Entre les zooms et les focales fixes, on ne peut pas dire, de façon générale que l’un est mieux que l’autre. Chacun a ses avantages. Mais a qualité égale, les avantages de l’un et l’autre sont les suivants:

Avantages des focales fixes:
-Plus petits et plus légers
-Construction plus simple, donc qualité optique supérieure
-Plus grande luminosité
-Ouverture maximale plus grande, donc meilleure capacité d’utiliser une profondeur de champ réduite

Avantages des zooms:
-Moins couteux
-Beaucoup plus polyvalents
-Combinent plusieurs longueurs focales

En bref, si vous souhaitez réaliser une photo avec une netteté chirurgicale absolue, la focale fixe vous procure un avantage. On parle ici de différences subtiles pour les photographes très exigeants. Et encore, faut-il être prudent, car à pleine ouverture, les coins de votre image seront moins nets que le centre.

Par contre, avec la qualité des capteurs disponibles aujourd’hui, et compte tenu que la majorité des photos ne sont pas agrandies pour faire des murales, le zoom, en plus d’offrir une qualité très acceptable, vous permettra de capter des photos que vous n’auriez pas obtenues autrement.

Alors qu’un zoom vous permet de tourner la bague et d’aller chercher un détail lointain, votre ami, à côté de vous, avec sa focale fixe, n’aura peut-être pas le temps de sortir son téléobjectif. Et encore, seulement s’il a pris la peine de l’apporter avec lui….

Le piège de la paresse

C’est incontestable que les objectifs zoom sont pratiques. D’ailleurs, si vous vous êtes joint au merveilleux monde de la photo dans la dernière décennie, vous n’avez peut-être jamais utilisé une focale fixe .. peut-être n’y avez-vous jamais pensé.

En fait, pourquoi cet amour des focales fixes?

Deux raisons: d’abord, comme je l’ai dit en début de texte, pour la profondeur de champ et le contrôle sur la mise au point.

Deuxièmement, parce que c’est aussi un moyen de s’obliger à prendre une habitude très importante, celle de «marcher» le terrain. Tourner autour de son sujet, monter et descendre pour avoir des vues différentes, s’approcher ou s’éloigner pour inclure ou exclure des éléments de décor, tout ça fera varier devant vos yeux la relation entre les objets et l’espace. Parce que tout dépend de la position de la caméra.

Le zoom vous permet souvent de rester à la même place: ce n’est pas un défaut, mais c’est le principal piège.

La toujours utile 50mm

Enfin, si vous avez le goût de tester l’idée d’une focale fixe, votre meilleure option est de rechercher une 50mm. Ce type d’objectif est peu couteux et il y en a beaucoup sur le marché, autant des neufs que des usagés.

Les 50mm f/1,8 sont très répandus, et on trouve même des f/1,4 à prix abordable. De plus, un 50mm s’utilise avec tous les capteurs. Sur un capteur plein format, c’est un objectif «normal,» (c’est-à-dire que son angle de prise de vue est à peu près celui de vos yeux) tandis que sur un capteur APS-C le 50mm est un excellent objectif à portrait.

Un objectif 50mm offre un minimum de distortion. Parce qu’il est lumineux, on peut maximiser la netteté optique en fermant l’objectif d’environ deux crans et conserver quand même une vitesse relativement élevée. Ici, 1/2000s à f/4 pour 400 ISO.

Un objectif 50mm offre un minimum de distortion. Parce qu'il est lumineux, on peut maximiser la netteté optique en fermant l'objectif d'environ deux crans et conserver quand même une vitesse relativement élevée. Ici, 1/2000s à f/4 pour 400 ISO.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend