fbpx
Affaires, Lieux, Personnes, Santé, Topos

Frédéric Lord vous parlera de Pallia-Vie

Le journaliste sportif Frédéric Lord est le nouveau porte-parole de la Fondation Pallia-Vie.

Frédéric Lord, journaliste bien connu de TVA Sports et originaire de Saint-Jérôme, est le nouveau porte-parole de la Fondation Pallia-Vie, qui a pour mission d’amasser des fonds pour la maison du même nom.

Le nouveau porte-parole a mentionné qu’il fera tout ce qu’il peut pour aider la fondation à atteindre et dépasser ses objectifs de cueillette de fonds.

«Les soins et le réconfort que Pallia-Vie apporte aux personnes qui vivent des moments difficiles sont indispensables», dit-il. Le fonctionnement de la Maison de soins palliatifs de la Rivière-du-Nord exige environ 2,2M$ annuellement.

Douze chambres

À Saint-Jérôme depuis 2006, la Maison de soins palliatifs de Pallia-Vie compte 12 chambres individuelles. Elle dessert toute la région des Laurentides.

On y accueille des malades en fin de vie dans un environnement qui se veut familial et humain. Ils y sont entourés de leurs proches qui peuvent aller et venir selon leur gré, puisque la maison est ouverte 24 heures par jour. Les proches des patients peuvent aussi demeurer à la Maison en tout temps.

La maison offre les soins, la nourriture, et un accompagnement autant pour les malades que pour leurs proches. Les services de Pallia-Vie sont entièrement gratuits.

L’organisme a toujours besoin de bénévoles désireux de soutenir sa cause. On en compte plus de 140 à la maison des soins palliatifs: leur apport représente 22 000 heures de travail par année. Pour les détails à propos du bénévolat.

Une philosophie…

Au-delà de combler un besoin bien évident, Pallia-Vie incarne aussi une philosophie. Pallia-Vie insiste sur le respect, le confort et la dignité qu’elle place en tête de ses valeurs.

Respectueuse des valeurs culturelles, sociales et religieuses des malades, Pallia-Vie se veut à l’écoute des besoins affectifs des patients et de leurs proches ainsi que de de leurs choix quant aux soins qu’ils reçoivent. On peut en apprendre davantage sur la maison Pallia-Vie ici.

Maintenant une fondation et une maison

La structure de Pallia-Vie a subi des changements qui font en sorte que la maison de soins palliatifs et la fondation qui se charge de recueillir des fonds sont désormais deux organismes distincts, même s’ils sont unis par la même cause.

Lors du lancement de la fondation et de son nouveau logo, on retrouvait plusieurs complices de toujours de l’organisme.

Debout: Denise Lorrain, Suzanne Lévesque, présidente de la Fondation Jean-Louis Lévesque, Claude Beaulieu, Lynda Rossignol, des Caisses Desjardins, et Gilbert Charbonneau. Assis: Diane Aubin, Frédéric Lord, Yannie Méthot, directrice générale de la Fondation, et la présidente Suzanne Fortin.

complices-pallia-vie-fondation

Un bal du printemps de 70 000$

Près de 190 personnes ont participé le 6 mai, à la première édition du Bal du printemps de Pallia-Vie. La soirée a permis d’amasser 70 500$.

La présidente du conseil d’administration de la Fondation, Suzanne Fortin, a rappelé que la fondation a pour mission de «solliciter des dons pour soutenir les soins et les services dispensés gratuitement par Pallia-Vie». Elle a souligné l’appui inconditionnel des partenaires de la soirée et des participants.

Valérie Meilleur, Maryse Lachance, Dominic Piché, Suzanne Fortin, Frédéric Lord, Sylvain Allaire, Yannie Méthot, Carole Campeau et Robert Tellier, lors de la soirée.

bal-du-printemps=pallia-vie

Tournoi de golf le 6 juin

Par ailleurs, la Fondation Pallia-Vie prévoit un autre événement de cueillette de fonds le 6 juin. Un tournoi au club de golf Balmoral de Morin-Heights.

Un automne chargé

Enfin, la fondation annonce déjà deux événements pour l’automne. D’abord, une soirée de réseautage aura lieu en septembre, puis, en novembre, la fondation accueillera le sportif Pierre Lavoie pour quatre soirées de conférences.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend