fbpx
Incidents, Topos

Elle aurait agressé au moins 13 adolescentes

Roxanne Auger-Lapointe a été arrêtée par le Service de police de Saint-Jérôme le mercredi 18 mai.

Roxanne Auger-Lapointe est accusée d’avoir agressé sexuellement des adolescentes de 13 à 17 ans. Le Service de police de Saint-Jérôme dit avoir rencontré une quinzaine de victimes à ce jour.

La femme de 21 ans fait face à 37 chefs d’accusation, dont agression sexuelle, contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, exploitation sexuelle, leurre informatique et exhibitionnisme.

Mme Auger-Lapointe a été arrêtée le mercredi 18 mai, avec la collaboration de la Sûreté du Québec. Elle abordait des adolescentes de 13 à 17 ans, près des écoles secondaires, au volant de sa Corolla. Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés sur une période de trois ans.

Par l’entremise de connaissances et des réseaux sociaux, elle se liait d’amitié et gagnait la confiance de ses éventuelles victimes. Dans certains cas, elle aurait même amené des adolescentes à avoir des rapports sexuels avec elle, parfois sans consentement.

La perquisition d’une résidence de Sainte-Sophie a permis de saisir un ordinateur pour analyse.

Toute information sur Roxanne Auger-Lapointe et ses agissements peut être communiquée au 450-432-3000 poste 2294, de façon confidentielle ou anonyme.

20160519-roxanne-auger-lapointe

Le consentement sexuel

Rappelons que selon le Code criminel, l’âge de consentement est établi ainsi pour une personne de

  • 12 ans et 13 ans: ne peut donner un consentement à une activité sexuelle, à moins que son partenaire soit de moins de deux ans son ainé et qu’il n’y a aucune relation de confiance, d’autorité ou de dépendance et qu’il n’y a aucune forme d’exploitation de la jeune personne
  • 14 ans et 15 ans: ne peut donner un consentement à une activité sexuelle, à moins que son partenaire soit de moins de cinq ans son ainé et qu’il n’y a aucune relation de confiance, d’autorité ou de dépendance et qu’il n’y a aucune forme d’exploitation de la jeune personne
  • 16 ans 17 ans: est en mesure de donner un consentement à une activité sexuelle et qu’il n’y a aucune relation de confiance, d’autorité ou de dépendance et qu’il n’y a aucune forme d’exploitation de la jeune personne

Une collaboration pour les policiers

Cette enquête est le résultat du programme de Gestion des enquêtes de crimes en série(GECS) de la Direction des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

Une structure de commandement unifiée vise à accélérer la communication entre les services policiers pour identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et les arrêter. Cette mesure visant aussi à mieux protéger les victimes potentielles.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend