Chroniques, Culture, Films, Topos

Trouver Doris, ce poisson en quête de sa mémoire

Le film de Disney Trouver Doris est en salles au Québec depuis le 17 juin 2016.

Personnellement, j’adore le cinéma. Depuis plus d’un an déjà, j’essaye d’y aller tous les mardis. Pourquoi les mardis? Et bien parce que c’est moins cher, évidemment!

Oui je sais, ça fait un peu gratteux, mais que voulez-vous c’est comme ça.

J’ai donc envie, dans les prochaines semaines, de partager avec vous mes impressions de différents films que je vais aller voir.

Au tour de Nemo de trouver Doris

Cette semaine, j’ai visionné LE film d’animation de l’heure, Trouver Doris. Pour vous mettre un peu en contexte, si vous ne le saviez pas déjà, ce film est la suite de Trouver Nemo sorti en 2003.

Services locaux

Pour ceux comme moi qui sont nés dans les années 90 ou au début 2000, ce film reste parmi les grand succès de notre enfance. C’est un peu notre Blanche-NeigeE.T. l’extra-terrestre ou La petite sirène, si vous êtes d’une autre génération.

Revenons à nos moutons ou dans ce cas-ci à nos poissons… L’histoire de fond est simple bien qu’extrêmement efficace. On suit Doris, un chirurgien bleu du Pacifique qui souffre de pertes de mémoire et qui tente de retrouver ses parents. Cette quête la mènera, en compagnie de Nemo et de son père Marin, jusqu’en Californie dans un hôpital pour poissons.

C’est tout? Oui c’est tout! En plus, petit élément intéressant, il n’y a pas de véritable méchant dans le film.

Publicité

D’anciens personnages refont surface dans ce deuxième volet comme M. Raie et Crush, la tortue vielle de plus de 150 ans. Cependant, ce sont les nouveaux venus qui attirent l’attention.

Au fil de leurs aventures, les deux poissons-clown et la fameuse Doris croiseront le chemin d’Hank, un poulpe grincheux à 7 branches, de Becky, un oiseau un peu fêlé, de Destinée, un requin-baleine myope et meilleure amie du poisson amnésique, d’une coquille Saint-Jacques en peine d’amour et de plusieurs autres créatures tout aussi loufoques les unes que les autres.

Bref, si vous avez envie de voir un film dans lequel des phoques se disputent un rocher, un poulpe conduit une voiture et où des poissons tombent du ciel, Trouver Doris est le choix idéal.

Le poisson bat l’ogre

Le film a enregistré un nouveau record en amassant plus de 136,2 M$ en trois jours seulement au box-office nord-américain pour un film d’animation. C’était Shrek 3 en 2007, avec 121,6 M$ pour la même durée, qui était à battre.

Une promenade en mer…

Publicité

Et vous, quels films avez -vous vus récemment? Lesquels voudriez-vous voir?

>

Send this to a friend