fbpx
Personnes, Sports, Topos

Patrick Dussault, un pilote qui carbure à la compétition

Le pilote Patrick Dussault participera à la course NASCAR du 3 juillet prochain à Mirabel.

Patrick Dussault, le nouveau pilote de l’écurie MP Racing, propriété de l’ex-défenseur du Canadien Patrice Brisebois, participera à la course de la série canadienne NASCAR Pinty’s de Mirabel le 3 juillet prochain.

À son calendrier s’ajoute également les courses de Toronto(16 juillet), Trois-Rivières (14 août) et Bowmanville (4 septembre). Au total, le québécois participera donc à 5 courses en 2016.

Le pilote de 24 ans est passionné par la course depuis qu’il est tout petit. «La majorité des pilotes commencent en bas âge, mais moi j’ai sauté dans l’aventure à 19 ans», explique-t-il.

D’une monoplace au stock car

Avant de se joindre à l’équipe de Patrice Brisebois, le pilote originaire de Lorraine conduisait, l’an dernier, une monoplace en Angleterre.

Au championnat britannique de Formule Ford 1600, il a remporté 6 de ses 16 départs. Il a notamment accédé au podium à 10 reprises, ce qui lui a valu le titre de vice-champion. Cette prestation lui a également permis de recevoir le prix Bertrand-Fabi, décerné par Auto Sport Québec et remis au pilote québécois s’étant le plus illustré à l’international.

Le pilote Patrick Dussault, 24 ans de Lorraine. Photo Serge Cantin
Le pilote Patrick Dussault, 24 ans de Lorraine. Photo Serge Cantin

Patrick Dussault est venu en Amérique du Nord, car les débouchés en Europe se faisaient rares. «Le chemin pour me rendre à mon objectif était trop coûteux à la longue. Au Canada et aux États-Unis, sur une période de trois ans, ça peut coûter la moitié de ce que ça coûte en Europe pour la même période.»

Selon lui, la principale différence entre les deux types de voitures est au niveau du transfert de poids.

Une relation au-delà du professionnel

«Patrice est un mentor pour moi», dit le nouveau pilote de l’écurie MP Racing. Les deux associés se sont rencontrés grâce à Stéphane Dubé qui a entraîné l’ancien défenseur. «Ma relation avec Patrice, pour moi, c’est comme si c’était mon meilleur ami, dans le sens où on se parle comme deux bon chums.»

Patrick Dussault se dit chanceux de côtoyer l’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey. «Au niveau du mental, c’est un avantage. Il m’aide beaucoup avec la pression, la manière de voir les choses, le côté psychologique.»

Le pilote Patrick Dussault et l'ex défenseur du Canadien Patrice Brisebois.
Le pilote Patrick Dussault et l’ex-défenseur du Canadien Patrice Brisebois. Photo Serge Cantin

Direction Mirabel

En vue de la course de Mirabel le 3 juillet et du reste de la saison, le pilote espère «donner des résultats assez compétitifs». Pour lui, l’important est «d’amener la voiture le plus près possible de la ligne d’arrivée».

Par rapport à la première course qui avait lieu le 22 mai 2016 au Canadian Tire Motorsport Park et dans laquelle il a terminé en 16e position à cause d’un accrochage au dernier tour, il se se dit très satisfait. «On a prouvé à tout le monde que la voiture est très rapide et très compétitive.»

En ce qui a trait aux autres pilotes de la série, Patrick se sent à sa place dans la série Nascar Pinty’s. «Si tu veux devenir bon, tu dois courser contre des gens qui te font devenir bon. Ça donne rien courir contre du monde moins vite que toi», conclut-il.

Patrick Dussault, à la fin mai, lors de la course de Bowmanville au Canadian Tire Motorsport Park, en Ontario. Photo Serge Cantin
Patrick Dussault, à la fin mai, lors de la course de Bowmanville au Canadian Tire Motorsport Park, en Ontario. Photo Serge Cantin
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend