fbpx
Personnes, Sports, Topos

Francine Chaput une gagnante

Lieutenant chez les pompiers de Sainte-Marguerite-Estérel, Francine Chaput est prête pour un défi vélo de 5000 kilomètres

Francine Chaput de Sainte-Marguerite carbure aux défis. Et le prochain en est un de taille: de Vancouver à Lanoraie à vélo en 24 jours.

Horticultrice à la ville d’Estérel et lieutenant chez les pompiers de Sainte-Marguerite-Estérel, c’est à travers son travail quotidien que Francine Chaput fait la base de son entrainement. Chaque mouvement sert à aller un peu plus loin dans l’obtention de la forme physique idéale. En plus, 2 sorties semaine de 6 heures de vélo ajouté à 3 autres de 3 heures viennent compléter cet entraînement quasi olympien.

Tout y est

Vélo, camions de pompiers et entourée de fleurs voila l’environnement quasi journalier de Francine Chaput

20160628-sainte-marguerite-francine-chaput-pompiers-defi-4

Partant de Vancouver le 18 août, c’est sur une période de 24 jours avec une moyenne de 200 kilomètres quotidiennement que le groupe composé de 16 pompiers du Québec, dont Francine Chaput est la seule participante féminine, devrait terminer son périple à Lanoraie le 10 septembre prochain.

En plus d’être en excellente forme physique pour réussir cet exploit, chaque participant aura au préalable amassé un montant de 20,000$ , montant qui sera remis pour venir en aide aux grands brulés. Ce volet de préparation est presque aussi difficile que l’entrainement physique car le support que l’on pense avoir n’arrive pas toujours, surtout lorsqu’on vit dans de petites communautés.

Un défi de 5000 kilomètres

On peut voir au sourire de Francine, que les défis font partie intégrante de sa vie

20160628-sainte-marguerite-francine-chaput-pompiers-defi-3

Pour Francine Chaput ce sera son septième défi du genre mais celui-là est de loin le plus imposant, même si elle a déjà fait celui de Montréal à Havre St-Pierre en cinq jours, seulement mille kilomètres se plait-elle à dire avec un sourire en coin.

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce ne sont pas les Rocheuses qui lui font peur mais plutôt la région du nord de l’Ontario car les montées et les descentes sont beaucoup plus abruptes que celles de l’Ouest Canadien qui sont tout de même plus en longueur.

Une pensée pour lui

C’est lorsqu’elle pense à son frère décédé récemment que Francine Chaput devient très émotive

20160628-sainte-marguerite-francine-chaput-pompiers-defi-2

 

Qu’est ce qui la motive? c’est le besoin de se dépasser, et d’inspirer les gens autour d’elle. Sa stratégie est déjà établie pour les moments difficiles. Penser aux gens qui l’ont encouragé en marquant à chaque jour leurs noms sur ses avant-bras pour les avoir avec elle, et surtout pour les moments encore plus difficile, une photo de son frère décédé du cancer dernièrement.

 

 

 

Photographe depuis plus de 25 ans, Michel a fait connaître les faits et gestes des gens des Pays d'en Haut et des Laurentides sur TopoLocal de janvier 2016 à juin 2017.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend