fbpx
Affaires, Lieux, Personnes, Topos

Un prix de l’industrie pour Taxi Saint-Jérôme

Danielle Cyr, directrice générale du CPCDIT, Alain Jasmin, directeur administratif chez Silencieux GMS qui est l’un des actionnaires de Taxi St-Jérôme et propriétaire des véhicules MV-1, et Steven Morin, président de Taxi St-Jérôme. Photo Normand Blouin

L’entreprise Taxi St-Jérôme a reçu un prix Lauréat 2016 pour son «apport considérable» de la part du Comité provincial de concertation et de développement de l’industrie du taxi(CPCDIT) lors de son 21e congrès présenté à Victoriaville, du 29 au 31 mai derniers.

«De par ses initiatives et ses gestes innovants, Taxi St-Jérôme renforce les liens avec la communauté, notamment en rendant encore plus accessibles les services de transport. Taxi St-Jérôme redore l’image du taxi au Québec. C’est donc avec grand plaisir que nous lui offrons aujourd’hui cette plaque honorifique bien méritée», a indiqué la directrice générale du CPCDIT, Danielle Cyr.

«Nous sommes honorés et très heureux d’avoir reçu du Comité pareille récompense, a dit Steven Morin, président de Taxi St-Jérôme. Il est effectivement de la volonté de Taxi St-Jérôme de tisser des liens toujours plus étroits avec la communauté et d’offrir davantage d’autonomie à toute personne, quelle que soit sa condition», a-t-il ajouté.

Des véhicules spécialisés et un uniforme

Rappelons qu’il y a moins d’un an, Taxi St-Jérôme mettait sur la route une flotte de cinq taxis de type MV-1. À mi-chemin entre une voiture et un camion, le MV-1 a comme mission principale de transporter des personnes à mobilité réduite et voici ses particularités:

  • peut accueillir un fauteuil roulant ou une chaise gériatrique
  • peut également accueillir trois accompagnateurs
  • support à soluté
  • ordinateur, GPS
  • ondulateurs à prise double (500W)

Taxi St-Jérôme a été aussi l’une des premières entreprises de taxis au Québec à fournir un uniforme aux chauffeurs de ce service. « À notre avis, cela crée une approche plus respectueuse à l’endroit de la clientèle tout en donnant un peu plus de prestige à la profession», conclut M. Morin.

À propos de Taxi St-Jérôme

La compagnie Taxi St-Jérôme, de son vrai nom la Cie de Taxis des Laurentides, a été fondée en 1979 à la suite d’une fusion entre Taxi St-Jérôme et Taxi du Parc. Outre les véhicules MV-1, l’entreprise a 43 voitures taxi sur la route à Saint-Jérôme et donne de l’emploi à quelque 85 personnes.

À propos du Comité provincial de concertation et de développement de l’industrie du taxi

Le CPCDIT est le seul rassemblement dans l’industrie du taxi au Québec. Il représente 80% de toute l’industrie, soit au-delà de 6 500 voitures.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend