fbpx
De pêche et de chasse, Personnes, Topos

Vous souvenez-vous des matins froids du mois de mai?

Un couple de bernaches qui protège jalousement sa famille, au début juin.

On vous ramène au mois de mai, alors qu’il a fait froid, ce qui a été bon pour la pêche. Vous avez une histoire de pêche avec photo à me raconter en quelques lignes, vous pouvez m’envoyer vos aventures à [email protected].

Le début du mois de mai a été très avantageux pour les amateurs de pêche qui ont défié ombles de fontaine, truites grises et arc-­en-­ciel. À cause du froid persistant, la température de l’eau s’est maintenue près du 10 degrés Celsius.

Que ce soit au lancer léger ou à la mouche, les limites de captures ont été atteintes dans des temps records. Les commentaires de pêcheurs qui ont visité les pourvoiries Baroux à Brébeuf, Pointe aux Chênes en Outaouais, Lac Berval à Saint-Faustin, et l’Auberge La Barrière dans Lanaudière, le confirment.

Quoi faire quand il fait plus chaud

Depuis le début juin, on espère que vous avez modifié votre technique de présentation des leurres. Les zones de confort du poisson se situent habituellement entre sept et dix mètres de profondeur pour l’omble de fontaine, et de 15 à 20 mètres pour les truites grises. La pêche à la traîne est recommandée.

La truite arc-­en­-ciel préfère une température de l’eau plus chaude. Elle sera donc plus active près de la surface, à quelques mètres seulement. Elle est en recherche constante de nourriture, peu importe l’heure de la journée.

Des imitations de petit poisson nageur grosseur 3­5, pour les Rapala, sont très productifs.

Des passionnées de pêche à la mouche

En mai, j’ai eu le plaisir de pêcher en compagnie de trois passionnées de pêche à la mouche: Nicole Cyr, Francine Mercier et Désirée Cassar. Une journée de pêche mémorable.

Nicole Cyr présente de belles captures au lac Barrière, au Baroux.
Nicole Cyr présente de belles captures au lac Barrière, au Baroux.
Francine Mercier, très heureuse de ses premières ombles de fontaine de la saison.
Francine Mercier, très heureuse de ses premières ombles de fontaine de la saison.
Désirée Cassar, très fière de son initiation de pêche à la mouche.
Désirée Cassar, très fière de son initiation de pêche à la mouche.

La truite arc-en-ciel de Gilles Leduc, capturée à Pointe aux Chênes

20160505-peche-paul-lepage-mai

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend