Cette semaine, j’ai vu L’Ère de glace 5: les lois de l’Univers.

Depuis 2002, l’année de la sortie du tout premier opus de cette série, nous suivons religieusement les aventures rocambolesques de Manny le mammouth, Sid le paresseux et Diego le tigre à dents de sabre.

J’attendais cette cinquième aventure avec impatience. Je suis toujours, comme plusieurs, épaté par le brio du scénario. Je me replonge joyeusement à chaque fois dans cet univers.

Après le visionnement de ce dernier long métrage, une seule question me passait par la tête: à quand la suite?

Rares sont les séries de films qui sont en mesure de capter notre attention et de la maintenir aussi bien que le fait L’Ère de glace.

C’est donc avec grand bonheur qu’on retrouve la bande d’animaux préhistoriques, sans oublier les deux opossums Crash et Eddie qui sont toujours aussi amusants.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici la bande-annonce du film produit par la société Blue Sky Studios.

YouTube video

Un film d’enfant à l’allure apocalyptique

Dans ce film, Manny et sa bande devront sauver la Terre qui est menacée par un astéroïde filant tout droit vers elle. Pour ce faire, ils bénéficieront de l’aide de Buck la belette, personnage déjà rencontré dans le troisième film de la série. Un gros défi les attend.

La rencontre avec un trio de dinosaures volants à l’esprit vengeur ne leur facilitera pas la tâche.

Un nouveau venu fait son apparition: Julian est le fiancé de Pêche, la fille unique de Manny et Ellie.

Pêche désire quitter le nid familial pour vivre avec lui, ce qui contrarie ses parents. Ceux-ci tentent de l’empêcher de voler de ses propres ailes. Au sens figuré, puisqu’un mammouth, ça ne vole pas.

Il y a aussi la rencontre avec un lama, gourou qui entraîne la bande dans une séance de yoga, et qui donne une scène assez cocasse.

Nos héros préhistoriques réussiront-ils leur quête?

Petit indice, c’est un film d’animation pour enfants…

L’amour avec un grand A

L’amour est le thème central de ce film. L’amour d’un parent pour son enfant et vice-versa, l’amour qui nous brise le cœur, celui qui est dit impossible et celui qui unit deux êtres pour le meilleur et pour le pire.

La morale de cette histoire étant que chacun peut espérer trouver son âme sœur, même si on est un paresseux crasseux comme Sid.

Un petit scoop, Mémé tombe sous le charme d’un lapin. Voilà un couple étrange!

Scrat, le rongeur à la malchance éternelle

Comme toujours, on adore éprouver de la pitié pour Scrat l’écureuil, qui essaie désespérément d’enterrer son gland. Dans le long-métrage, il pilotera un vaisseau spatial, défiera les lois de la gravité, sortira dans l’espace et détruira la vie sur la planète Mars.

C’est d’ailleurs ses actions qui ont créé le monde comme on le connaît aujourd’hui. C’est du moins ce que racontent les lois de l’Univers.

20160727Scrat-espace

 

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Quelque chose à ajouter?
Écrire un commentaire Cancel
Comments to: L’Ère de glace 5… Et Scrat créa l’Univers!

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter une image - seuls les png, jpg, jpeg et gif sont admis.

Édition, révision et/ou contribution
TopoLocal

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal
Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte sur TopoLocal est gratuit. Une fois votre compte créé, il vous sera parfois offert de vous abonner, pour moins de 2$ par semaine.