fbpx
Culture, Lieux, Musique, Spectacles, Topos

Saint-Jérôme Folk est de retour

Bernard Adamus a rempli l'amphithéâtre Rolland de Saint-Jérôme, au deuxième soir de Saint-Jérôme Folk, le 6 août 2016.

Bien sûr qu’il faisait chaud.

Chaud à sentir chauffer l’asphalte à travers ses sandales.

Chaud à friser les cheveux de tout le monde.

Chaud à transformer chaque petit mouvement d’air en bienfait venu du ciel.

Chaud comme ces belles soirées d’été, de vacances et de marches tranquilles au centre-ville de Saint-Jérôme…

D’abord le spot

Vint ensuite le spot. Le projecteur qui éclaire le mur de brique voisin de l’amphithéâtre Rolland, sur lequel se dessine pour la soirée le logo de Saint-Jérôme Folk.

Il y avait ceux qui s’assoient sur les bancs et ceux qui apportent leurs chaises.

st-jerome-folk-hay-babies-peter-henry-phillips

Puis les présentations officielles, les mots de bienvenue, le maire Stéphane Maher et tout l’officiel.

Et la musique

Puis, enfin, Peter Henry Philips s’installe, et l’édition 2016 de Saint-Jérôme Folk est commencée.

st-jerome-folk-hay-babies-peter-henry-phillips
Ont suivi les Hay Babies, trois filles originaires du Nouveau-Brunswick qui sont à la fois folk et country, et le festival était officiellement débuté.

Les Hay Babies sur scène, le soir de première de Saint-Jérôme Folk 2016, le 5 août 2016.
Les Hay Babies sur scène, le soir de première de Saint-Jérôme Folk, le 5 août 2016.

st-jerome-folk-hay-babies-peter-henry-phillips
Et ça continue, comme ça, tous les vendredis et samedis soirs jusqu’au 20 août, avec en prime une soirée spéciale le jeudi 18 août où l’on verra Plume Latraverse et Steven Faulkner.

Toujours gratuit, toujours à 19h30, toujours à l’amphithéâtre Rolland, au coeur de Saint-Jérôme.

Salle comble pour Philippe Brach et Bernard Adamus

L’amphithéâtre Rolland n’a jamais été aussi rempli que pour le spectacle du samedi 6 août.

Pour sa deuxième soirée 2016, Saint-Jérôme Folk présentait Philippe Brach et Bernard Adamus.

Tous les deux ont soulevé une foule déjà enthousiaste et très active.

Une belle soirée marquée par des salves d’applaudissements, des grands cris de joie, des bras en l’air et de nombreux numéros de danse improvisés.

Les gradins étaient remplis à capacité, avec des gens assis dans les allées et quelques passages étroits pour ceux qui se levaient en quête de rafraîchissements.

Du monde partout

st-jerome-folk-bernard-adamus

On retrouvait des gens sur les surfaces gazonnées de part et d’autre des gradins, à l’entrée de l’amphithéâtre où l’on peinait à se déplacer, ainsi que sur les trottoirs de la rue Labelle, et à peu près dans chaque recoin d’où on pouvait apercevoir ne serait-ce qu’une partie de la scène.

Les tranquilles, ceux qui ont l’habitude d’écouter le show calmement assis dans le parc Labelle, ont dû se trouver des places ailleurs puisque le parc du célèbre curé est toujours en rénovation.

Bernard Adamus a bien averti son public, qui connaît le débit frénétique de ses chansons. «D’habitude, les gens me disent que l’on ne comprend pas les paroles …mais au bout de 3-4 chansons ça se replace et tout va bien!»

st-jerome-folk-bernard-adamus

Ils n’avaient qu’à attacher leurs tuques…  La magie a fonctionné. Pour le plus grand plaisir de tout le monde.

st-jerome-folk-bernard-adamus

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend