fbpx
Lieux, Personnes, Politique, Topos

Cadastre et stationnement inquiètent à L’Estérel

Joseph Dydzak, Jean-François Mercure et Louis Lépine animaient la rencontre au Viking, le matin du 13 août 2016.

Plus de 40 résidents de l’Estérel étaient réunis samedi au restaurant Viking de Sainte-Marguerite afin de discuter des mesures à prendre sur deux sujets qui les interpellent de près: un stationnement municipal bientôt en construction et des cadastres qui incluent désormais une bande supplémentaire au bord de l’eau.

C’est presque 10% de toute la population de la ville, qui compte près de 550 habitants selon le maire, ou 20% de la population si on maintient les 210 habitants affichés par le gouvernement du Québec au 1er juillet 2015.

Un stationnement de 15 places

Il a été question de craintes à propos d’un stationnement municipal qu’on construira bientôt sur la rue d’Anjou, le tout aux frais des contribuables et, selon certains, qui ne servirait qu’à l’utilisation des clients de l’hôtel Estérel.

On a demandé au maire, Jean-Pierre Nepveu, ce qu’il avait à dire à ce propos. «C’est un terrain qui était propriété de la ville, zoné commercial. Ce n’était pas mon idée mais on a décidé d’aménager un stationnement dessus. L’hôtel connaît de gros succès depuis quelques étés et les voitures débordaient tout le long de la rue d’Anjou. Avec ce nouveau stationnement, on pourra interdire les voitures de stationner sur la rue. On est en train de vérifier avec la Sûreté du Québec pour s’assurer qu’on puisse remorquer les voitures qui seront là.»

20160815-esterel-stationnement-rue-anjou

Le maire ajoute que 12 vignettes ont été accordées à l’hôtel pour l’été mais que dès le mois d’octobre, plus aucune voiture ne pourra stationner sur cette partie de la rue. «L’hôtel, c’est 300 emplois à l’Estérel. On peut bien tenir compte de leurs besoins de temps en temps», ajoute-t-il, en rappelant qu’il comprend que des voisins soient mécontents et que cette décision a été prise en assemblée municipale et a fait l’objet d’un vote.

Au début de la semaine, il n’y avait toutefois que quelques fanions qui laissait présager de futurs travaux sur la rue d’Anjou.

20160815-esterel-stationnement-rue-anjou-3

Des questions à propos des cadastres

Après une récente rénovation cadastrale, des propriétaires riverains ont remarqué qu’il apparaît maintenant une bande de terrain au bord de l’eau, qui ne leur appartient pas.

Les 40 résidents de la Ville d’Estérel présents ont écouté Joseph Dydzak, Jean-François Mercure et Louis Lépine parler des implications possibles de ce nouveau cadastre. Ils estiment que la nouvelle version peut avoir une influence directe sur la vente de leurs maisons en bordure des lacs.

20160813-esterel-conflit-citoyens-bord-eau-cadastre

D’après nos informations, cette bande de terrain aurait des origines historiques. Elle était visible il y a plusieurs années avant que l’usine de papier Rolland, à Mont-Rolland, fasse monter le niveau de l’eau des lacs environnants de cinq pieds en utilisant un barrage, pour augmenter le débit de l’eau à son usine.

Or, il semble que la compagnie Zardev, propriétaire de l’hôtel Estérel et succession de Fridolin Simard, développeur historique de la municipalité, est propriétaire de cette profondeur, qui est large si le lac n’est pas profond au bout du terrain, ou très mince, si la pente est abrupte au bord de l’eau.

Beaucoup de certificats de localisation précédents ne mentionnaient pas l’existence de cette bande riveraine, même si on nous dit que l’information était connue, mais pas nécessairement de source officielle. Avec la récente mise à jour du registre foncier, elle est maintenant inscrite sur plusieurs terrains.

Un ancien cadastre datant de 1963

Sur ce cadastre, le bord de l’eau apparaît sans restriction.

20160813-esterel-conflit-citoyens-bord-eau-cadastre-2

Cette nouvelle mesure crée des inquiétudes pour les propriétaires riverains. Ils craignent que cette nouvelle situation amène plusieurs complications quant à la clarté des titres lors des transactions immobilières et influence la façon dont les riverains peuvent faire usage de leur bord de lac.

«On a pris une réserve foncière sur ces terrains, c’est donc dire que toute transaction est stoppée pour les deux prochaines années. La Ville d’Estérel négociera avec le propriétaire pour acheter les terrains et leur donner un statut de parc», dit le maire Nepveu.

Le maire ajoute que dans le passé, le propriétaire a été conciliant et qu’il a cédé plusieurs bandes pour 1$. Les négociations ne commenceront pas avant le mois d’octobre.

Nouveau cadastre

Sur ce nouveau cadastre du même terrain, on y voit maintenant une bande tout le long de la rive submergée jusqu’à une profondeur de 5 pieds, qui appartient à la compagnie Zardev.

20160813-esterel-conflit-citoyens-bord-eau-cadastre-3

Un processus public

Quant à d’éventuelles magouilles qui pourraient inquiéter les contribuables, le maire Nepveu se veut rassurant. «Le processus qu’on amorce est public d’un bout à l’autre et voté par le conseil. Si notre négociation mène à une entente d’un petit montant, on pourra le prendre dans la caisse de la Ville, mais c’est notre fonds de réserve… Sinon, on devra voter un règlement d’emprunt en assemblée qui pourrait mener à une cueillette de signatures dans un registre et, ultimement, à un référendum. Ce sont les citoyens qui ont le pouvoir», dit le maire.

Le groupe de citoyens présents au Viking samedi dernier privilégie un jugement déclaratoire qui clarifierait les tires de propriété et qui coûterait moins cher, selon eux. Le maire maintient qu’après avoir consulté des avocats, la voie à privilégier était plutôt de négocier avec le propriétaire des lots submergés.

«Les gens de l’Estérel ont bien l’intention de travailler main dans la main avec la Ville afin de régler le plus rapidement ce problème», a dit Joseph Dydzak, résident de l’Estérel et l’un des instigateurs de cette réunion.

Les citoyens promettaient de se rendre en grand nombre à la prochaine séance régulière du conseil qui doit avoir lieu à l’Hôtel de de ville d’Estérel, le vendredi 19 août à 17h.

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend