fbpx
Personnes, Politique, Topos

Naömie Goyette veut être députée de Saint-Jérôme

Naömie Goyette est la candidate du Parti libéral du Québec pour l'élection partielle à venir dans la circonscription de Saint-Jérôme.

La candidate du Parti libéral du Québec(PLQ) à la prochaine élection dans la circonscription de Saint-Jérôme sera Naömie Goyette, une jeune entrepreneure et restauratrice de la région.

«Je veux pousser plus loin mon implication sociale et porter la voix des citoyens de Saint-Jérôme à l’Assemblée nationale, dans l’équipe gouvernementale», a dit la candidate.

Dans une circonscription qui est loin de lui être acquise, le Parti libéral a choisi de proposer aux électeurs une candidate qui se différencie de ses adversaires sur au moins trois plans:

  • elle est âgée de moins de 30 ans
  • c’est une femme
  • elle invite les citoyens à élire un député du parti au pouvoir

C’est le premier ministre Philippe Couillard qui a annoncé l’identité de sa candidate le mardi matin 23 août à Saint-Jérôme, devant une cinquantaine de sympathisants.

Le signal du Parti libéral

M. Couillard a affirmé que son parti «donne un très bon signal avec cette candidature, et c’est le signal de la jeunesse».

Son message au Parti québécois(PQ) et à la Coalition avenir Québec(CAQ): «La jeunesse du Québec ne se retrouve plus dans le discours de fermeture et d’isolement. Elle ne se retrouve pas non plus dans le discours de déclin et de pessimisme de la CAQ.»

«Elle [la jeunesse] se retrouve dans l’espoir, le développement et la prospérité du Québec», a-t-il ajouté.

Il a ensuite fait valoir la santé économique de la région, soulignant les importants investissements gouvernementaux en cours dans le domaine de la culture, de l’éducation et de la santé, en plus de rappeler la décision de son gouvernement d’investir dans la C Series de Bombardier, un projet qui a un impact direct dans la grande région de Saint-Jérôme.

philippe-couillard-naomie-goyette-candidate-liberale

Aussi tôt que le 26 septembre

Le secret le mieux gardé du jour reste la date de l’élection complémentaire visant à combler le poste laissé vacant par la démission du député et chef du PQ Pierre Karl Péladeau, au début du mois de mai.

C’est une date qu’on ne connaîtra pas tant que Philippe Couillard n’aura pas déclenché la campagne électorale. Le scrutin pourrait se tenir le 26 septembre si le processus est déclenché aujourd’hui. Il peut aussi avoir lieu, selon la loi, aussi loin que le 15 décembre.

Les candidats connus

Avec l’ajout de Mme Goyette, les principaux partis ont maintenant tous fait connaître leur candidat.

  • le maire de Saint-Hippolyte Bruno Laroche pour la CAQ
  • le conseiller municipal de Saint-Jérôme Marc Bourcier pour le PQ
  • le militant Marcel Gosselin, pour Québec Solidaire

Depuis 22 ans

Bien que leur circonscription ait changé de nom et de territoire au fil des ans, les citoyens du grand Saint-Jérôme n’ont pas élu de député libéral depuis 22 ans, soit depuis la défaite de Paul-André Forget en 1994. L’annonce de mardi matin a eu lieu en présence de sympathisants et de nombreux élus libéraux.

Contrairement aux candidats Bruno Laroche et Marc Bourcier, on ne trouvait pas de maires ni de politiciens municipaux lors de l’annonce officielle de cette candidature.

Outre le premier ministre Couillard et la candidate Naömie Goyette (à droite), le président de l’Association libérale de Saint-Jérôme Richard Bélisle était accompagné du député d’Argenteuil Yves Saint-Denis, de la ministre Christine Saint-Pierre, et du député de Chomedey Guy Ouellette.

philippe-couillard-naomie-goyette-candidate-liberale

Entrepreneure et restauratrice

Naömie Goyette est une jeune mère de famille qui est impliquée dans son milieu. Elle est présidente de la Chambre de commerce et de tourisme de Saint-Adolphe-d’Howard, où elle possède avec son mari le restaurant La Petite Charette.

«Je suis une personne qui s’est permis de rêver et qui veut partager avec vous son idéal, ses idées, qui veut vous représenter. Mon implication dans ma communauté fera de moi une députée de terrain qui connaît les besoins de tous les citoyens, puisque je partage leur quotidien», dit Mme Goyette.

Elle est secrétaire du comité de gestion du mont Avalanche. Elle est aussi secrétaire du conseil d’administration de l’organisme de charité Le Book Humanitaire, un organisme actif à Saint-Jérôme qui a été fondé par sa mère, Rachel Lapierre.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend