fbpx
Incidents, Lieux, Personnes, Sports

Une Kawasaki Ninja sortie du lac Charlebois

Sortie du lac Charlebois à Sainte-Marguerite samedi, cette Kawasaki Ninja avait été découverte sous l'eau en 2014.

François Turcot a sorti une Kawasaki Ninja du lac Charlebois le samedi 27 août.

Plongeur amateur d’expérience, M. Turcot avait d’abord vu l’épave pour la première fois, à l’été 2014.

«Un des grands plaisirs de la plongée sous-marine, c’est la découverte de choses invisibles. Je suis fasciné par les objets que l’on trouve dans l’eau et leur histoire, raconte M. Turcot. Des épaves de chaloupes, des artefacts, même des objets anodins, il y a toujours une histoire au bout de ça. Des personnes, des événements, etc.»

Le receveur des épaves

Transports Canada s’occupe des épaves trouvées dans tous les cours d’eau au pays. Ces épaves peuvent représenter un danger pour les utilisateurs d’un lac et les fuites de carburant ou de lubrifiants menacent la qualité de l’eau.

M. Turcot a contacté le receveur des épaves dès qu’il a fait la découverte de la motocyclette, sous 15 pieds d’eau, il y a deux ans.  On lui a alors suggéré de communiquer avec la Sureté du Québec, ce qu’il a fait.

moto-trouvee-dans-lac-charlebois

«Je pense que le dossier s’est perdu parce qu’au bout d’un an, je n’avais pas eu de nouvelles. Puis finalement, à l’été 2015, j’ai communiqué avec la SQ de nouveau et, finalement, ils m’ont autorisé à sortir la moto du lac.»

M. Turcot a eu la collaboration de l’Association pour la protection du lac Charlebois et des Sommets(APLCDS), qui a accepté de lui prêter main forte et de parrainer la récupération de l’épave.

Enfin sortie du lac

Avec l’aide de quelques personnes, dont son fils Sébastien, lui aussi plongeur, ainsi que de Vilmain Gauthier, de l’APLCDS, ils ont plongé afin d’attacher des ballons de flottaison à la moto.

François Turcot plonge souvent en compagnie de son fils, Sébastien.

moto-trouvee-dans-lac-charlebois

Une fois la moto plus près de la surface de l’eau, ils l’ont remorquée jusqu’à la rive à l’aide d’un ponton. «C’était important pour nous de sortir cette épave pour prendre soin de notre lac et je tiens à remercier le centre de plongée sous-marine Nepteau pour le prêt des équipements», ajoute M. Gauthier, de l’APLCDS.

moto-trouvee-dans-lac-charlebois

Après avoir sorti la moto du lac, M. Turcot(à droite) attendait la visite de la Sureté du Québec. Il est ici en compagnie de Vilmain Gauthier, de l’Association pour la protection du lac Charlebois et des Sommets.

moto-trouvée-lac-charlebois

Quant à la Ninja, le mystère persiste. A-t-elle été abandonnée à la suite d’un accident? D’une fuite? A-t-elle été déclarée volée?

La moto n’avait pas de plaque d’immatriculation. Peut-être en apprendra-t-on plus si les experts réussissent à relever le numéro de série.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend