fbpx
Éducation, Lieux

Regarder les étoiles… au Bois de Belle-Rivière

Déjà un attrait apprécié, le parc régional du Bois de Belle-Rivière ajoute une corde à son arc avec l’installation d’un tout nouvel observatoire astronomique. Le lieu d’observation est situé au sommet d’un promontoire, dans la partie Ouest du parc.

Club d’astronomie

C’est au coût de près de 114 000$ que l’ensemble a été construit conjointement avec le Club d’astronomie de Mirabel. Le Club a fait part notamment de son expertise en matière de choix d’équipement et a effectué l’assemblage des différentes composantes entourant la pièce principale de cet observatoire astronomique, soit un télescope Celestron HD de 14 pouces.

Un regard vers l’espace

« Avec ces nouvelles installations, le bois de Belle-Rivière vient élargir ses horizons et assumer plus que jamais sa mission de parc régional aux multiples volets », a précisé pour sa part le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard.

Selon le directeur général du parc, M. Stéphane Michaud, « l’emplacement même de l’observatoire est exceptionnel puisque le ciel du parc n’est pas gêné par la pollution lumineuse que génèrent les grandes villes.»

«Avec ses nombreux plateaux d’activités, la clientèle du bois aura désormais non seulement accès à une introduction aux sciences de la nature, mais aussi aux sciences de l’espace. »

observatoire-mirabel-bois-de-belle-riviere

De l’énergie verte

Une éolienne et des panneaux solaires photovoltaïques assureront l’alimentation de l’équipement d’observation dans un souci de développement durable et d’utilisation de l’énergie renouvelable.

observatoire-mirabel-bois-de-belle-riviere

Un comité scientifique aviseur

La proximité des bassins de population, ajoutée à la grande fréquentation du parc par les institutions scolaires, sont des atouts incontestables aux yeux du Comité scientifique qui a été créé dans la perspective d’aménagement d’un observatoire, à Mirabel.

Sensibiliser les jeunes

M. Robert Lamontagne, astrophysicien membre du Comité scientifique et aviseur de l’observatoire astronomique, juge d’une importance capitale « le contact qu’il faut établir avec les prochaines générations dans le but de les sensibiliser aux sciences de l’espace, tout comme aux sciences de la nature. Et c’est précisément le grand avantage que constitue la présence d’un observatoire à l’intérieur même d’un parc régional. »

Le comité scientifique aura la tâche d’élaborer un plan stratégique d’acquisition d’équipement, selon les besoins établis, et de mettre en place un plan de réseautage des clubs d’astronomie amateurs. Le comité s’engage aussi à promouvoir l’observatoire en créant des liens parmi la communauté scientifique professionnelle et amateur et à contribuer à l’organisation de conférences grand public.

Le site de l’observatoire offre une vue impressionnante des environs.

observatoire-mirabel-bois-de-belle-riviere

Le comité scientifique est composé des personnes suivantes : MM. Robert Lamontagne, astrophysicien à l’Université de Montréal et directeur exécutif du télescope de l’Observatoire du Mont-Mégantic ; Xavier Daxhelet, enseignant de physique à l’École de technologie supérieure (ÉTS) et professeur associé en génie physique à l’École polytechnique de Montréal ; Gérald Paquin, responsable du comité, maître ès sciences, en physique, et enseignant à l’ÉTS ; Paul Paradis, membre actif de la Société d’astronomie du planétarium de Montréal et de la Société d’astronomie de la Montérégie ; Jean Vallières, un des membres fondateurs de la Fédération des astronomes amateurs du Québec, auteur du populaire manuel québécois « Devenez astronome amateur », récipiendaire du Prix du Ministre (1996) pour son logiciel-simulateur d’observatoire astronomique Kepler III ; Benoit Villeneuve, astrophysicien, vulgarisateur pour Québec Science, chroniqueur scientifique à la première chaîne de Radio-Canada et enseignant en sciences au collège Édouard-Montpetit.

Soutien financier

L’observatoire a été rendu possible grâce à des sommes provenant du Pacte rural (49 500 $), de la Maison de l’astronomie (2 600 $) et de la compagnie Enbridge (9 600 $ pour le télescope et 9 600 $ pour la station d’alimentation électrique, respectivement en 2015 et en 2016).

La coupure officielle du ruban

Dans l’ordre habituel, on aperçoit M. Normand Demontigny, président du Club d’astronomie du bois de Belle-Rivière, M. Gérald Paquin, physicien et responsable du Comité scientifique aviseur de l’observartoire, Mme Louise Ouellet, présidente de la Fédération des astronomes amateurs du Québec, M. Robert Lamontagne, astrophysicien à l’Université de Montréal et directeur exécutif du télescope de l’Observatoire du Mont-Mégantic, M. Jean Bouchard, maire de Mirabel, Mlle Coralie Simard, animatrice au camp de jour, volet Astronomie, M. Eric Prud’homme, de la compagnie Enbridge, et M. Stéphane Michaud, directeur général du parc.

photo-observatoire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend