fbpx
Affaires, Causes, Santé

Nouveau président et un encan pour la fondation de l’hôpital

Audrey Laurin, ancienne présidente du conseil d'administration de la Fondation de l"Hôpital régional de Saint-Jérôme, serre la main de Marc Charbonneau, le nouveau président, avec la directrice générale, Chantale Fortin.

C’est Marc Charbonneau qui remplace Audrey Laurin à la présidence du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme depuis la fin septembre.

M. Charbonneau est le directeur des Entreprises Rolland, une entreprise qui fabrique du papier à Saint-Jérôme depuis plus de 130 ans. Il succède à Audrey Laurin, de La Petite Bretonne, qui terminait un mandat de deux ans.

Malgré des changements importants de la structure administrative à l’hôpital, on indique que la Fondation a réussi à maintenir son dynamisme au cours du mandat de Mme Laurin. «Jamais la Fondation n’a cessé de concrétiser des projets», écrit-on.

«La beauté de la Fondation est qu’elle est entourée de centaines de bénévoles qui croient en sa mission. Nos responsabilités sont donc partagées et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons un succès collectif si stable», de dire Mme Laurin dans le communiqué publié par la fondation.

On y ajoute que M. Charbonneau est un jérômien de souche et qu’il est impliqué avec la fondation depuis 2011. On cite son lien d’appartenance à Saint-Jérôme comme un atout pour incarner le message de la campagne actuelle de la fondation qui est Donnez localement.

Un encan sur internet

La fondation a aussi lancé lundi un encan virtuel au profit de la fondation pour 25 items qui vont de la montre aux billets de hockey, en passant par du pain pour toute une année.

Quelques mises ont déjà été placées et le tout se termine à la fin du mois de novembre.

On rappelle que la fondation soutient l’Hôpital régional de Saint-Jérôme à la hauteur de 1M$ annuellement. Au cours des deux dernières années,  l’hémato-oncologie, l’orthopédie, l’imagerie médicale, les soins palliatifs, la clinique du diabète, la gériatrie, les centres d’hébergement, la pédiatrie ainsi que la cardiologie ont bénéficié de contributions de la part de la fondation, dont le conseil d’administration compte 20 administrateurs.

On rappelle que chacun d’entre eux contribue en temps, mais aussi monétairement.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend