Affaires, Histoire

Moulées Guénette maintenant sur la route 158

Sylvie Guénette a grandi dans le monde des animaux.

D’abord des animaux de ferme, puisqu’elle se souvient, à 11 ans, d’être allée faire des livraisons à bord des camions de son père, Roger Guénette, qui était alors responsable du camionnage pour la Coopérative agricole de Saint-Jérôme.

«Mon père ne disait pas trop grand chose quand je manquais l’école pour aller faire des livraisons. Ma mère aimait moins ça, mais moi, j’étais contente! Ça valait mieux que n’importe quelle journée d’école.»

La femme d’affaires de Saint-Jérôme, qui s’apprête à passer graduellement le flambeau à son fils Alexandre, fêtera le 30e anniversaire de son entreprise, Les Moulées Guénette, le 6 avril prochain.

Services locaux

Le père de Sylvie, aujourd’hui retraité, se retrouve quand même assez régulièrement au commerce familial. Évidemment, tout le monde semble le connaître…

Un nouvel édifice

Moulées Guénette entrera dans sa trentième année dans un édifice tout neuf situé sur la route 158 à Saint-Jérôme, un peu à l’est de la 20e avenue.

«La nouvelle bâtisse nous permet d’offrir une plus grosse sélection de produits pour les chiens, les chats et les chevaux, parce que le magasin est beaucoup plus grand.»

Publicité

«Déjà, on a remarqué une forte augmentation de clientèle, des gens qui ne nous connaissaient pas à notre ancien local et qui nous découvrent en passant», dit-elle en précisant que l’importante circulation devant son nouvel emplacement est une des raisons importantes du déménagement.

«On gagne aussi beaucoup de temps d’entreposage et de manutention. Auparavant, on était obligés d’avoir un deuxième entrepôt, situé sur un autre terrain, parce que notre magasin du boulevard Saint-Antoine manquait d’espace.»

Depuis 2002, Moulées Guénette a aussi un deuxième magasin, sur la route 117 à Piedmont.

Un emplacement plus passant

Plus d’espace au même endroit

Publicité

Un ancien magasin général

Moulées Guénette était installé sur le boulevard Saint-Antoine depuis 1987. Déjà à cette époque, les propriétaires d’animaux domestiques, les propriétaires de chevaux, les éleveurs à grande échelle et même ceux qui ne gardaient que quelques bêtes s’y retrouvaient.

L’emplacement, alors propriété du marchand de moulées Jacques Forget, était un ancien magasin général, possiblement le dernier du grand Saint-Jérôme. Le magasin portait alors le nom du père de Jacques Forget, Henri.

À l’époque, comme dans tout magasin général qui se respecte, on pouvait y acheter de la moulée, du bois de chauffage, des attelages, de la peinture, des clous, des outils, des vêtements, des fournitures scolaires, ainsi que des friandises, des oeufs frais, des aliments et, bien sûr, de l’essence et de l’huile à moteur!

Sur cette reproduction de photo, le magasin général d’Henri Forget tel qu’il apparaissait autour de 1970.

Services locaux

Moulées Guénette a quitté cet entrepôt/magasin du boulevard Saint-Antoine à la fin de 2016.

>

Send this to a friend