Mesdames, comme la chanson le dit, c’est votre tour de vous laisser parler d’amour.

Une vie sans femme, selon moi, ça ne se peut pas. En cette Journée internationale des femmes, il est important de souligner tout ce que vous apportez à toutes les vies, de la naissance à la mort.

Au-delà de la parité que je vous souhaite d’ici peu, nous profitons de vous en tant que mère, ensuite en tant qu’amie, collègue de travail, conjointe, confidente jusqu’à notre dernier souffle.

Aujourd’hui, je vous rends hommage pour ce que vous êtes en tant que personne, et je souligne par la même occasion votre apport à notre communauté d’affaires.

Focus sur deux femmes d’affaires

Il y a plusieurs années, j’ai fait une exposition montrant un côté moins connu de certaines femmes d’affaires de Saint-Sauveur.

Hier, j’ai repris contact avec deux d’entre elles pour les photographier de nouveau sept ans plus tard et vérifier si elles avaient toujours le feu sacré.

Depuis 25 ans

Depuis 25 ans déjà, Micheline Barbe, co-propriétaire de S. Bourassa Fruits et Légumes de Saint-Sauveur, est à son poste très souvent à partir de 5h du matin jusqu’à la fermeture.

Établie d’abord à Piedmont pendant 6 ans, ils se sont ensuite installés aux Factoreries de Saint-Sauveur. 19 ans plus tard, S. Bourassa emploie environ 80 personnes.

Sur la photo prise lors de l’exposition de 2010, le but était de montrer son goût pour les voyages.

Et ce goût est toujours aussi présent maintenant, même si Micheline Barbe travaille de nombreuses heures.

Au service de la communauté depuis 22 ans

À titre de responsable des communications de la Caisse Desjardins des Pays-d’en-Haut, Johanne Roy est une personnalité publique bien impliquée et connue de plusieurs organismes.

Elle oeuvre au niveau de Desjardins depuis 22 ans: une année à Québec et depuis les 21 dernières années, elle partage son temps de travail entre Saint-Sauveur et Sainte-Adèle. Et on pourrait ajouter à ces années l’époque où elle était caissière à temps partiel chez Desjardins pour payer ses études.

Dernièrement, elle a délaissé les communications afin de relever d’autres défis dans l’organisation de la Caisse des Pays-d’en-Haut en tant que directrice Services aux membres Opérations. Sur la photo de l’exposition, Johanne nous avait révélé qu’elle était une experte des arts martiaux.

Ce qui fait tout un contraste lorsqu’on la rencontre à son bureau. Il reste toutefois la détermination, qui transparaît toujours dans son regard.

Quelque chose à ajouter?
Écrire un commentaire Cancel
Comments to: Hommage aux femmes d’ici et d’ailleurs

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter une image - seuls les png, jpg, jpeg et gif sont admis.

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal

Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte est gratuit. Vous pouvez aussi nous aider en devenant membre pour moins de 6$ par mois!