fbpx
Affaires, Personnes

Nolan et Antony, les deux entrepreneurs du Potager mobile de Mirabel-en-Haut

Antony Paradis et Nolan Brissette livrent des fruits et légumes frais à leur voisinage, une entreprise qu'ils opéreront pour un troisième été en 2017.

Nolan et Antony, 13 ans, n’ont pas peur de travailler l’été, même à 30 degrés Celsius, pour livrer des fruits et légumes frais aux résidents de Mirabel-en-Haut.

Fini le chocolat rempli de gras trans, ils optent plutôt pour la vente de produits essentiels et nutritifs pour la santé. Chaque samedi ou dimanche, pendant la belle saison, Nolan Brissette et Antony Paradis chargent le tracteur à gazon, prêts à sillonner les rues pour livrer leurs produits à une trentaine de fidèles clients.

Le papa de Nolan, Yann Brissette, lui aussi entrepreneur à la tête de l’entreprise jérômienne Publi-7 Communications, les encourage fortement en les accompagnant sur son tracteur.

Une idée bien à eux

Bien que leurs parents soient derrière eux en leur offrant le transport et l’entreposage des fruits et légumes en provenance des producteurs du marché public de Saint-Jérôme, ils ne sont absolument pas impliqués dans la création de cette entreprise florissante.

Au début de l’été 2015, alors qu’ils n’avaient que 11 ans, Nolan et Antony décident de fonder Le potager mobile. Ils voulaient trouver une façon d’occuper leur temps libre et d’amasser quelques sous. Ils ont alors l’idée de vendre des fruits et légumes frais à leur voisinage.

«J’ai pensé aux fruits et légumes, parce que nous devons en consommer tous les jours pour notre santé, ce n’est pas comme le chocolat. J’ai recruté mon ami. J’ai créé mon propre site en suivant les indications des tutoriels sur Internet. Et c’est de cette manière que nous avons créé avec fierté notre entreprise», raconte Nolan Brissette.

Il faut dire que les débuts n’ont pas été de tout repos. «Les premières fois que nous nous sommes faits dire non, ça me faisait mal au cœur. Les gens ne sont pas toujours gentils, ce n’était pas facile.» Toutefois, ils ont continué de semer des graines et ils commencent désormais à récolter les fruits de leur labeur.

Des producteurs qui leur donnent un coup de main

Ils ont bien su vendre leur salade. En effet, puisque les producteurs ont accepté de les encourager en leur vendant à bon prix leurs produits. «Nous leur expliquons que nous circulons toute la journée en plein soleil à vélo et à tracteur, et ce, toujours avec le sourire.» Convaincants, les deux jeunes entrepreneurs ont ainsi gagné leur pari.

Antony, qui comptabilise les résultats de leurs ventes, a accepté de nous dévoiler leur profit en 2016. «Au total, au cours de l’été dernier, nous avons récolté 324,90$. Nous sommes bien contents, puisque nous avons même eu le temps de prendre des vacances en famille!»

À la base de ce projet, Nolan et Antony s’amusent dans cette aventure qui est de nouveau en cours cet été.

Avis aux résidents de Mirabel-en- Haut, vous pouvez réserver votre commande en consultant leur site: lepotagermobile.com

Conseillère d'expérience en communication, Véronique collabore avec TopoLocal depuis le printemps 2017.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend