fbpx
Affaires, Causes, Personnes

Sylvain Allaire honoré par la Chambre de commerce de Saint-Jérôme

Sylvain Allaire a reçu samedi le plus récent Jérôme LeGrand, lors du 42e Gala des Zénith, remis par la communauté d’affaires de Saint-Jérôme.

L’hommage est décerné annuellement par la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme.
 La chambre de commerce a ainsi voulu rendre hommage à ce bâtisseur d’entreprise fortement enraciné et impliqué dans sa communauté.

Sylvain Allaire dirige ORAM, une entreprise de plomberie qui se spécialise dans les bâtiments industriels, commerciaux, ainsi que les complexes et projets résidentiels de grande taille. Elle compte environ 85 employés. Des estimateurs, des chargés de projet, du personnel administratif, mais surtout 70 plombiers!

ORAM est née à Saint-Jérôme en 1970. Les parents de Sylvain Allaire sont alors propriétaires du Centre de plomberie Saint-Jérôme, une entreprise qui offre des services de plomberie et qui vend des accessoires dont la variété et les gammes s’étendent de plus en plus. 
Alors que le marché des salles de bain se tourne de plus en plus vers une tendance décor, le Centre de plomberie se transforme au goût du jour et devient Baliscus, dont l’imposante salle de montre est bien connue des usagers de l’autoroute 15 de par sa présence à proximité du boulevard du Grand-Héron.

Au fil du temps, la division d’installations d’appareils de plomberie représente les deux tiers du chiffre d’affaires de la compagnie, Sylvain Allaire cède alors la division ventes au détail à la compagnie Groupe Deschênes, qui fera la transition entre la signature Baliscus, toujours présente, et sa marque Espace Plomberium.

Désormais baptisée ORAM, la compagnie de Sylvain Allaire a continué de progresser et elle a maintenant pignon sur rue à Mirabel, mais l’attachement de son propriétaire à sa ville natale continue.

La Fondation Allaire

Désireux de partager une partie de sa réussite avec sa communauté, il a créé la Fondation Allaire en 2002. L’organisme de charité qu’il a créé a multiplié les initiatives au fil des ans et cumule aujourd’hui plus de 780 000$ en fonds amassés.

Sa plus récente initiative, une série de 4 conférences avec Pierre Lavoie, a permis à elle seule d’amasser 500 000$ qui ont été partagés entre la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, Pallia-Vie et Autisme Laurentides.

Pierre Lavoie et Sylvain Allaire, en octobre 2016.
Pierre Lavoie et Sylvain Allaire, en octobre 2016.

Tombé dedans quand il était petit

Le récipiendaire du prix Jérôme LeGrand a accepté l’hommage avec une reconnaissance bien sentie. Il a tenu à rendre hommage à ses parents qui ont bâti l’entreprise familiale et lui ont inculqué, raconte-t-il, «des bonnes valeurs, incluant celle de travailler fort, de travailler en équipe, et de partager avec nos semblables.»

Le temps étant venu de passer aux aveux, il a aussi avoué à son père, présent pour l’occasion, qu’il avait «pas mal étiré» la durée d’une grève au cégep, parce que celle-ci lui avait permis de prendre sa place dans l’entreprise familiale, qu’il n’a plus jamais quittée par la suite…

Il a conclu en remerciant la Chambre de commerce. Rappelant les judicieux conseils et les influences positives de gens d’affaires qui l’ont influencé dont Claude Beaulieu, Roland Godard et Bernard Casavant, tous des Jérôme LeGrand à leur époque.

Il a souligné pour tous les gens d’affaires l’importance de tisser des liens et de s’impliquer dans leur communauté.

>

Send this to a friend