Élections, Politique

André Genest candidat à la préfecture des Pays-d’en-Haut

Maire de Wentworth-Nord, André Genest est candidat à la préfecture de la MRC des Pays-d'en-Haut, lors du vote du 5 novembre 2017. Photo par Annie Desmeules

Le maire sortant de Wentworth-Nord André Genest a été le premier dans la course pour devenir le préfet de la municipalité régionale de comté(MRC) des Pays-d’en-Haut.

Il a présidé une dernière assemblée du conseil municipal de Wentworth-Nord le 2 octobre et entre officiellement en campagne dès le lendemain jusqu’au vote du 5 novembre.

Dans le communiqué annonçant sa candidature, on parle des positions fermes du candidat pour la protection de l’environnement et des paysages, entre autres son appui à la dérivation du tracé de la ligne électrique du Grand-Brûlé par Saint-Adolphe-d’Howard et son intérêt pour un développement économique durable.

On souligne que M. Genest a aussi siégé pendant quatre ans à la vice-présidence de Solidarité rurale, un organsime voué à revitaliser les régions.

Services locaux

Quelques faits à propos d’André Genest:

  • élu conseiller municipal en 1990
  • élu maire en 1992
  • en 2000, désigné préfet suppléant par Charles Garnier, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut

On ajoute dans le communiqué que M. Garnier avait choisi M. Genest quand il a quitté la préfecture pour maladie en mai 2016. «Je ne l’ai pas nommé préfet suppléant pour rien. André est le plus ancien des maires et il a une grande connaissance des dossiers. Pour moi, c’était un choix naturel et logique», peut-on lire dans Accès alors qu’on cite Charles Garnier.

Après un vote secret, Gilles Boucher a été désigné par les autres maires qui siègent à la MRC pour occuper le poste de préfet suppléant jusqu’aux élections municipales de novembre.

M. Genest fait rimer son nom de famille avec le poste qu’il veut occuper pour sa campagne électorale(Mon préfet, c’est André Genest!)et il a choisi les thèmes suivants: écoute, action, vision et engagement.

Publicité
>

Send this to a friend